par Thibaut Emme

Dakar 2021 ES8 : Al-Attiyah gagne, Loeb abandonne

Le Dakar se mérite toujours. Ce ne sont pas Loeb et Elena qui vont nous contredire. Alors qu'Al-Attiyah se rapproche de Peterhansel, les Loeb/Elena jettent l'éponge.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

L'étape marathon a donc été l'étape de trop pour les nonuples champions du monde WRC et leur tout nouveau buggy BRX Prodrive. Déjà hier la première partie de l'étape avait été rude et ce matin, l'équipage repartait tant bien que mal avec 3 étriers de frein seulement et surtout 1 seule roue de secours.

Hélas, après une première crevaison au km 43, une seconde les a stoppé au km 83. Ils ont décidé d'attendre le camion d'assistance...en panne lui aussi ! Loeb et Elena ont quitté la spéciale pour rejoindre le bivouac par la route et abandonner. C'est le deuxième abandon de Loeb/Elena en 5 Dakar et surtout, c'est le premier pour lequel ils ne signent aucune victoire d'étape.

Sinon, Al-Attiyah met toujours la pression sur Peterhansel. Le pilote Toyota navigué par Matthieu Baumel remporte une 4e étape sur ce Dakar et termine avec 52 secondes d'avance sur un duo Sainz/Cruz retrouvé. Peterhansel et Boulanger finissent à 3 minutes 03 du vainqueur. Derrière ce trio infernal, les écarts se creusent.

Al Qassimi termine à plus de 12 minutes. 5 secondes à peine devant Despres et Horn (meilleur résultat pour eux). Puis on part au-delà des 18 minutes après eux. Le second buggy BRX Prodrive de Roma est 11e du jour à 24 minutes. Vainqueur la veille, Al Rajhi perd aujourd'hui 56 minutes !

Classement général du Dakar 2021 après l'ES8

Au général, tout est encore largement indécis pour la victoire. Peterhansel reste en tête mais ne compte plus que 4 minutes 50 sur Al-Attiyah et 38 min 55 sur Sainz. Chaque jour qui passe rapproche l'un des deux premiers de la victoire finale, mais il ne faut pas écarter l'expérimenté Sainz.

Przygonski reste 4e mais avec 1h38 il lui faudrait un miracle pour l'emporter à Jedah. Un podium est à portée en cas de faux-pas de l'un des trois premiers. Roma est à une belle 5e place avec le BRX Prodrive qui reste à "déverminer".

Demain, l'étape 9 est une boucle autour de Neom. De la piste roulante mais caillouteuse. Les pilotes vont enfin pouvoir s'exprimer, eux qui se sont montrés un peu frustrés par une première semaine très (trop ?) orientée navigation à leur goût. 465 km de spéciale tout de même.

PosNumÉquipageMarqueTempsÉcartPenalty
1302S. PETERHANSEL FRAMINI29:36:4900:00:0000:01:00
2301N. AL-ATTIYAH QATTOYOTA29:41:3900:04:5000:00:00
3300C. SAINZ ESPMINI30:15:4400:38:5500:00:00
4307J. PRZYGONSKI POLTOYOTA31:14:5701:38:0800:02:00
5311N. ROMA ESPPRODRIVE31:56:4802:19:5900:00:00
6317V. VASILYEV RUSMINI32:18:4902:42:0000:01:00
7310SK. AL QASSIMI AREPEUGEOT32:22:2202:45:3300:05:00
8312M. PROKOP CZEFORD32:55:1303:18:2400:01:00
9304G. DE VILLIERS ZAFTOYOTA33:03:3903:26:5000:21:00
10326C. LAVIEILLE FRAOPTIMUS33:18:4603:41:5700:00:00

Illustration : BRX/Red Bull

Pour résumer

Le Dakar se mérite toujours. Ce ne sont pas Loeb et Elena qui vont nous contredire. Alors qu'Al-Attiyah se rapproche de Peterhansel, les Loeb/Elena jettent l'éponge.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.