par Thibaut Emme

Dakar 2016 - étape 7 : Sainz l'emporte, Loeb tout prêt de la correctionnelle

Alors qu'il caracolait en tête de la spéciale sur toute la première partie de la journée, Sébastien Loeb a connu un souci moteur et laisse échapper la victoire. Mais celle-ci reste dans l'escarcelle de Peugeot Sport avec El Matador qui l'emporte.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Avant toute chose, le Dakar 2016 a été endeuillé par la mort d'un spectateur percurté par un buggy. Les circonstances restent à éclaircir mais c'est un nouveau drame après la sortie de piste d'une pilote chinoise lors du prologue qui avait fauché un groupe de spectateurs.

Revenons à la course proprement dit, le duo infernal Loeb/Elena était reparti le couteau entre les dents après la déconvenue d'hier et l'accélérateur bloqué. Avant la neutralisation de l'étape (la spéciale était coupée en deux NDLR) Loeb comptait plus de 2 minutes d'avance sur Sainz, 3min27 sur Peterhansel et 3min33 sur Al-Attiyah. Mais durant le parcours neutralisé le moteur du 2008 DKR se coupe : "La première spéciale a été super, on a attaqué à bloc et on a fait un gros écart. Ensuite on s'est retrouvé en panne moteur avant le départ dans le deuxième secteur".

Le Peugeot finit par redémarrer (c'était la gestion du turbo) mais le mal est fait, surtout qu'il jardine un peu avec son navigateur Elena. Sainz en profite pour revenir et même lui mettre 1 minute que Loeb rattrapera sur la fin de la spéciale. Au final Sainz l'emporte devant Loeb pour 38 secondes. Al-Attiyah empêche Peugeot de signer un nouveau triplé. Il s'intercale juste devant Peterhansel pour 5 petites secondes. Mais le Qatari perd encore plus de 3 minutes.

Gordon est 11ème, Spataro 15ème avec son Renault Duster, Dumas sur son 2008DKR15+ privé est 18ème juste devant le Toyota de Chabot. L'un des gros perdant est Terranova dont la Mini arrive avec plus de 1 heure de retard.

Pos.NomMarqueTempsÉcartPénalité
1303SAINZ (ESP), CRUZ (ESP)PEUGEOT03:10:460
2314LOEB (FRA), ELENA (MCO)PEUGEOT03:11:0600:00:200
3300AL-ATTIYAH (QAT), BAUMEL (FRA)MINI03:13:1900:02:330
4302PETERHANSEL (FRA), COTTRET (FRA)PEUGEOT03:13:2100:02:350
5315HIRVONEN (FIN), PERIN (FRA)MINI03:15:0500:04:190
6321DESPRES (FRA), CASTERA (FRA)PEUGEOT03:16:1100:05:250
7301DE VILLIERS (ZAF), VON ZITZEWITZ (DEU)TOYOTA03:16:1500:05:290
8305ALRAJHI (SAU), GOTTSCHALK (DEU)TOYOTA03:17:0700:06:210
9319POULTER (ZAF), HOWIE (ZAF)TOYOTA03:17:3400:06:480
10304ROMA (ESP), HARO BRAVO (ESP)MINI03:17:4400:06:580

Au général, Peterhansel redonne la tête à Loeb qui le devance ce soir de 2 min 22. Sur la troisième place, Sainz passe sous les 5 minutes de retard (4min50). Les trois lions de Sochaux conservent la tête avant la journée de demain. Pas grand monde aurait parié sur un tel résultat avant le départ. C'est le 6ème succès d'affilé pour Peugeot !

Al-Attiyah est à 17 min 36 quand Hirvonen est à plus de 30 minutes à 32'53. L'ancien pilote de rallye a réalisé une nouvelle bonne étape avec la 5ème place à 4 min 07. Le 4ème mousquetaire, Cyril Despres est 6ème du jour mais est 14ème à 1h45.

Avec la journée de repos, les concurrents vont pouvoir se retaper un peu avant la grosse deuxième semaine qui les attend. Les véhicules vont aussi se faire bichonner pour pouvoir rallier l'arrivée.

Source et illustration : Dakar

Pour résumer

Alors qu'il caracolait en tête de la spéciale sur toute la première partie de la journée, Sébastien Loeb a connu un souci moteur et laisse échapper la victoire. Mais celle-ci reste dans l'escarcelle de Peugeot Sport avec El Matador qui l'emporte.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.