par La rédaction

Citroën C4 et C2 "by Loeb"

 

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Il y avait la Toyota Celica Carlos Sainz, la Renault Clio Ragnotti ou plus récemment la Subaru Impreza Richard Burns. Désormais, et ce n'est que mérité tant il a apporté à sa marque, il y aura les Citroën C2 et C4 "by Loeb", deux séries spéciales commercialisées pour célébrer notre triple champion du monde des rallyes et le retour officiel de la marque aux chevrons à la compétition.

A tout seigneur tout honneur, commençons par celle qui défendra les couleurs de Citroën dès le mois de janvier: la C4 Coupé. Avec deux teintes au catalogue (rouge Aden, couleur officielle de Citroën Sport, et noir Obsidien), la C4 by Loeb sera proposée en trois motorisations essence 1.6i 16V 110 ch, 2.0i 16V 143 ch et 2.0i 16V 180 ch et trois diesel HDi 110 BV5, HDi 110 FAP BV5 et HDi 138 FAP BV6. Sous le capot donc, rien de nouveau par rapport à la gamme classique et c'est bien dommage.

On aurait aimé une version un peu plus "extrême", conforme à l'image de la future C4 WRC, mais nous ne sommes que des passionnés totalement déconnectés de la dure réalité économique.

A l'extérieur, la C4 "by Loeb" conserve la ligne sportive du coupé avec en plus l'adjonction d'un becquet à l'arrière. Cette version se distingue également par ses jantes Resolfen de 17" de couleur blanche ou gris Métallure et par son sigle "by Loeb" disposé à l'arrière et sous les rétroviseurs.

Dans l'habitacle, l'ambiance sportive est toujours de mise avec un pédalier en aluminium et surtout une très jolie sellerie noire et rouge et des appuis-tête en cuir ornés de chevrons rouges brodés.

Pour la petite soeur C2, Citroën s'est basé sur les finitions VTR/VTS et a appliqué la même recette que pour la C4. Au menu, peinture rouge Aden et noir Onyx, jantes Suzuka ou Guépard de 16 pouces avec cabochons « Trompettes », sigles "by Loeb" sur la carrosserie, sellerie spécifique à dominante noire et rouge et sous le capot uniquement des moteurs essence avec le 1.6i 16V 110 ch SensoDrive ou le 1.6i 16V 125 ch BV5.

Alors, les séries limitées "by Loeb" futurs collectors ou gadget marketing ? C'est à vous de juger.

Pour résumer

 

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.