par Thibaut Emme

Africa Eco Race 2018 - étape 6 : Serradori maintient la pression

L'Africa Eco Race 2018 est passée en Mauritanie. Serradori l'emporte sur Vasilyev et conserve le suspense.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Comme chaque année, le rallye visite la Mauritanie avec un passage de frontière "simplifié" pour les concurrents. Une fois passée la frontière, 211 km de sable. Cela change des pistes rapides du Maroc.

Serradori se montre le plus rapide et termine avec 2 minutes 21 d'avance sur Vasilyev. Guillaume Gomez continue sur sa lancée des derniers jours et regrette forcément les tous premiers jours galère. Il est à 4 minutes 32 de Serradori. Thomasse termine à 7 minutes 07.

Joli tir groupé des équipages français sur cette étape. En effet, 9 viennent de France et 2 de Russie. Les écarts sont faibles. De Rooy, arrivé 12ème n'est qu'à 19 minutes 56. Vauthier le suit à 19 minutes 59.

Classement général

Au général, Vasilyev conserve 14 minutes 14 d'avance sur Serradori. Thomasse reste 3ème à 1h29. Il compte près d'1h30 d'avance sur Vauthier et "peut voir venir". Vauthier en revanche est toujours sous la menace de De Rooy, à 1 minute. Ce dernier est assuré sauf grosse tuile, de terminer premier camion (Tomecek est 2nd camion à plus de 2h30, Kovacs à 3h30). Mais, il vise mieux et devrait chercher à passer le Suisse sur les prochaines étapes.

Demain, l'Africa Eco Race tournera en rond. 486 km de boucle de Chami à Chami. Avantageux pour l'assistance qui n'a pas à tout remballer. Mais, pour les concurrents, pas d'assistance demain soir. Ce sera une étape "marathon" comme on dit de l'autre côté de l'Atlantique, ou "500 Miles" sur l'AER. Les mécaniques seront à rudes épreuves.

Illustration : AER 2018

Pour résumer

L'Africa Eco Race 2018 est passée en Mauritanie. Serradori l'emporte sur Vasilyev et conserve le suspense.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.