par Thibaut Emme

Africa Eco Race 2016 - ES8 : Serradori gagne, Shagirov contrôle

Sur la boucle Amodjar-Amodjar, le Français Serradori signe sa deuxième victoire d'étape mais manque un gros coup en allant se perdre à quelques encablures de l'arrivée. Shagirov a eu chaud mais reste largement en tête.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le parcours du jour comportait plus de huit secteurs de dunes de sable bien collant et bien mou : 377 km de Mauritanie pure, histoire de perdre les concurrents, les ensabler jusqu'au soir, écrémer le classement. Serradori et Thomasse décident d'envoyer du bois dès le début et misent sur la légèreté de leur buggy respectif pour faire la différence.

Il y arrivent très bien et le Kazakh Shagirov semble dans un jour de moins bien. Il prend pas mal de retard sur le duo. Les camions russes de leur côté roulent en duo, cela permet de se sortir plus vite des ensablement (ou de se planter à deux...). Sauf que l'on va aussi moins vite, Shibalov prend son mal en patience avec Kuprianov. A 90 km de l'arrivée (CP4) sur les 377, Serrarodi est largement en tête avec plus d'un quart d'heure d'avance sur Thomasse et une demi-heure sur Shagirov. Serradori est-il en passe de rattraper pratiquement la moitié de son retard sur le Hilux bleu ciel ?

Sauf que l'Africa Eco Race c'est du franchissement (Serradori et Thomasse s'en sont sortis sans trop de bobo) mais aussi pas mal de navigation. Et là, à quelques kilomètres de la ligne, patatra ! Serradori et Thomasse cherchent leur chemin. Shagirov lui non (ce sera un des rares de cette étape à ne pas se tromper à la fin). Le Bugga One de Serradori remporte tout de même l'étape devant l'Optimus MD de Thomasse. Thomasse le suit à 3 minutes 11 et Shagirov limite la casse à 9 minutes 14.

Derrière eux, le Kamaz de Shibalov a fini l'étape seul pour grappiller un maximum de temps. Il termine à 17 minutes 42 de Serradori. Tomecek qui a connu pas mal de galère cette année signe un top 5 aujourd'hui. Les camions ont d'ailleurs pas mal roulé sur cette étape puisque Elisabete Jacinto est 7ème, Kuprianov 9ème. Finalement Shagirov et son Hilux est le seul équipage 4x4 du top 13 (8 buggys 2RM, 4 camions et le Hilux Kazakh). Le deuxième 4x4 est le Hummer du coéquipier de Shagirov, Sazonov.

Au général, Shagirov conserve la tête avec un peu plus de 49 minutes d'avance sur Thomasse qui prend la 2nde place à Shibalov. le Kamaz n'est plus qu'à 14 minutes de Serradori 4ème. Kuprianov est 5ème à 2h18 devant Jean-Antoine Sabatier 12 minutes derrière. Tous les deux profitent du faux pas de Strugo qui abandonne plus de 1 heure aujourd'hui. Les Fromont père et fils perdent aussi gros avec 2h25m56 dans la musette du jour. Ils reculent de 3 crans.

Demain, encore un gros morceau de rallye-raid avec trois secteurs de dunes molles, 445 km de spéciale et une navigation sans trace dans une énorme dune. Mais la fin de parcours très rapide permettra de rattraper le retard, à condition de prendre des risques.

Source et illustration : AER/Rossignol/Cunha

Pour résumer

Sur la boucle Amodjar-Amodjar, le Français Serradori signe sa deuxième victoire d'étape mais manque un gros coup en allant se perdre à quelques encablures de l'arrivée. Shagirov a eu chaud mais reste largement en tête.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.