par Frederic Papkoff

Pirelli bientôt sous contrôle chinois

C'est une sorte de coup de tonnerre sur le secteur automobile : Pirelli pourrait bien être le premier équipementier de premier plan à passer sous contrôle chinois, suite à un accord entre son principal actionnaire Camfin et China National Tire & Rubber (CNRC).

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Les négociations entre Camfin et China National Tire & Rubber (filiale de China National Chemicals) vont don mener à un changement radical pour Pirelli. L'entreprise italienne devrait passer sous contrôle chinois, et voir sa cotation disparaître de la bourse de Milan.

Dans un premier temps, Camfin cèdera 26,2% du capital de Pirelli qu'il détient à une nouvelle société italienne, baptisée Bidco. Cette société est détenue par les deux holdings Newco et Holdco, elles-mêmes détenues par CNRC. De son côté, Camfin réinvestira dans Newco, dont il pourra détenir jusqu'à 49,9%.

Dans un second temps, CNRC fera une offre publique d'achat des titres Pirelli, valorisés à 15€, soit une valorisation totale du manufacturier à un peu plus de 7 milliards d'euros. L'objectif est de récolter plus de 90% du capital, permettant ainsi de retirer le cours de l'action Pirelli de la bourse de Milan. Ce qui n'est pas encore assuré, puisqu'en raison des rumeurs courant dernièrement à propos de l'accord ont entraîné une hausse, amenant le cours au dessus du prix d'offre.

L'accord  ouvre à Pirelli les portes de l'immense marché chinois, mais offre aussi à CNRC l'accès aux technologies de l'italien, en particulier dans le haut de gamme et les voitures de sport. Il est prévu que le siège reste en Italie. CNRC nommera le Président du conseil d'administration, mais le Directeur Général, Marco Tronchetti Provera, restera en poste. Ce dernier est en effet l'un des principaux actionnaires de Camfin.

Source : Camfin

Pour résumer

C'est une sorte de coup de tonnerre sur le secteur automobile : Pirelli pourrait bien être le premier équipementier de premier plan à passer sous contrôle chinois, suite à un accord entre son principal actionnaire Camfin et China National Tire & Rubber (CNRC).

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.