par Elisabeth Studer

Une prime de 5 000 € pour l'achat d'une voiture électrique... dans le fief de la Zoé

5.000 euros. C'est la prime que pourra prochainement toucher tout particulier de la région Haute-Normandie qui se portera acquéreur d'une voiture électrique. Les entreprises ou les collectivités pourront même obtenir une aide s'élevant à 25.000 euros.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

5.000 euros. C'est la prime que pourra prochainement toucher tout particulier de la région Haute-Normandie qui se portera acquéreur d'une voiture électrique. Les entreprises ou les collectivités pourront même obtenir une aide s'élevant à 25.000 euros.

Au delà de la volonté des élus locaux d'agir en faveur de notre bonne vieille planète, c'est aussi la création d'emploi que la région souhaite mettre en avant. Rappelons en effet que le moteur électrique de la Renault Zoé est fabriqué à l'usine Renault de Cléon, sur le territoire de la Haute-Normandie. Ceci expliquant cela. Ce que résume en quelque sorte le communiqué du Président de la Région, Nicolas Mayer-Rossignol (PS), lequel précise que son fief est déterminé "à devenir l'une des premières éco-régions de France", en faisant notamment "du développement du véhicule électrique un enjeu économique et écologique".

Lors de sa séance plénière du 7 avril dernier, le Conseil régional s'est effet prononcé favorablement sur quatre dispositifs destinés à soutenir le secteur. Figure en tout premier lieu une aide de 5 000 euros pour les particuliers. Vient ensuite une aide plafonnée à 25 000 euros pour les entreprises et les collectivités s'engageant à installer des bornes de charge et acquérir des véhicules de service électriques. Destinées aux associations, professions libérales PME ou ETI jusqu’à 5.000 salariés domiciliées en Haute-Normandie, cette aide s’élève à 5 000 € par véhicule acheté dans la limite de 5 véhicules par bénéficiaire. Le nombre total de véhicules aidés sera limité à 100 unités par année budgétaire. L’acquisition sous forme de leasing n’est pas éligible. Les lycées se portant acquéreurs de véhicules électriques pourront quant à eux bénéficier d'un financement à hauteur de 70 % des sommes engagées dans l'achat des véhicules, le projet prévoyant le financement intégral par la région des bornes de recharge.

Selon la proposition désormais approuvée, l'aide de la région Haute-Normandie devra s'ajouter à l'aide d'État, laquelle s'élève à 6 300 euros pour les particuliers. Les véhicules éligibles à cette aide sont les voitures particulières (M1) et les utilitaires légers (N1). Le prix d’acquisition d’une Renault Zoé passe ainsi à 10 190 euros hors batteries, la Leaf de Nissan voit ainsi son prix d'achat net minimum réduit à 11 590 euros. En ce qui concerne les particuliers, le nombre total de véhicules aidés est limité à 150 exemplaires par an.

Sources : Conseil Régional Haute-Normandie, AVEM

Crédit Photo : Renault

Pour résumer

5.000 euros. C'est la prime que pourra prochainement toucher tout particulier de la région Haute-Normandie qui se portera acquéreur d'une voiture électrique. Les entreprises ou les collectivités pourront même obtenir une aide s'élevant à 25.000 euros.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.