par Thibaut Emme

Toyota lance son autopartage à Grenoble

Le nouveau service de mobilité urbaine de Toyota pour la ville de Grenoble peaufine ses derniers réglages Ces drôles de véhicules vont bientôt envahir les rues de la ville et les colonnes de Le Blog Auto pour une prise de contact.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le nouveau service de mobilité urbaine de Toyota pour la ville de Grenoble peaufine ses derniers réglages avant son ouverture au public le 1er octobre prochain. Ces drôles de véhicules vont bientôt envahir les rues de la ville et les colonnes de Le Blog Auto pour une prise de contact.

Ce nouveau service d'autopartage est annoncé depuis quelques temps déjà et possède un nom que les Grenoblois raccourciront sans nul doute : "Cité lib by Ha:mo". Plusieurs acteurs sont engagés dans ce projet dont "Cité lib" l'opérateur local d'auto-partage qui dévoile les tarifs de location des deux types de véhicules électriques (dits "commuters").

Dès le 1er octobre, 35 Toyota i-Road (le véhicule à 3 roues qui se penche dans les virages) et 35 Toyota Auto Body Coms (à 4 roues) seront à disposition dans 27 stations de recharge. Ultra-compacts, ces véhicules permettront de se faufiler dans les rues étroites (ou non) de Grenoble et dans les embouteillages. "Le projet 'Cité lib by Ha:mo' n'est qu'un début, mais nous croyons qu'il y a le potentiel pour encourager les citoyens à une participation active à la création de la mobilité de demain et cela va dans le sens que nous souhaitons" déclare Christophe Ferrari, Président de Grenoble-Alpes Métropole.

Comme dans d'autres services d'auto-partage (électriques ou non), on pourra prendre un véhicule dans une station et le rendre dans une autre, avec ici, la satisfaction d'utiliser un véhicule n'émettant pas de CO2. Accessible à tout titulaire du permis de conduire, le service nécessite un abonnement (disponible sur internet). Puis à travers une application mobile (ou sur ordinateur), on peut voir les disponibilités dans les stations et réserver un véhicule. Comme chez Autolib' (ou autre), un accès (plutôt cher) à la recharge seule est disponible pour les propriétaires de véhicules électriques (1).

Le service "Cité lib by Ha:mo" et les véhicules de Toyota seront très bientôt à l'essai sur Le Blog Auto.

Durée d'utilisationPlein tarifTarif réduit (abonnés annuels à MétroVélo, TAG, Itisinère ou TER)
0 à 15 minutes3 euros2 euros
15 à 30 minutes+ 2 euros (total = 5 euros)+ 1 euro (total = 3 euros)
30 à 45 minutes+ 1 euro (total = 6 euros)+ 1 euro (total = 4 euros)
45 à 60 minutes+ 1 euro (total = 7 euros)+ 1 euro (total = 5 euros)
2 heuresTotal 11 eurosTotal 9 euros
4 heuresTotal 19 eurosTotal 17 euros

(1) : 25 euros de frais d'inscription et de badge puis 2 ou 5 euros de l'heure de charge (lente ou rapide) limité en temps et selon l'heure de la journée. La charge sera gratuite jusqu'au 31 décembre.

Source et illustration : Toyota

Pour résumer

Le nouveau service de mobilité urbaine de Toyota pour la ville de Grenoble peaufine ses derniers réglages Ces drôles de véhicules vont bientôt envahir les rues de la ville et les colonnes de Le Blog Auto pour une prise de contact.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.