Lancer le diaporama
Pourquoi le Toyota C+Pod n'est qu'en location ? 1
+9
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Pourquoi le Toyota C+Pod n'est qu'en location ?

Après une année de tests grandeur nature, le Toyota C+ Pod, sorte d'AMI nippone, est enfin disponible pour tout le monde, mais uniquement en location. Pourquoi ?

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Le Toyota C+Pod a été lancé officiellement en décembre 2020 (voir ici). Cependant, il n'était alors disponible que pour les administrations et certaines entreprises. Après des retours positifs, Toyota annonce donc que le grand public peut enfin accéder à ce petit véhicule électrique à batterie conçu pour les déplacements du quotidien (alias "commuter").

2 places côte-à-côte dans 2,49 m de long pour 1,29 m de large et 1,55 m de haut, le Toyota C+ Pod dispose d'une batterie lithium-ion de 9,06 kWh de capacité lui permettant de faire 150 km sur une seule charge (WLTC) soit une consommation de 5,4 kWh/100 km (en ne comptant que les kWh utiles NDLA). Il se recharge sur une prise 16 A sous courant alternatif 200 V, ou sur une 100 V / 6A.

200 volts ou 100 volts, et pas 220 V, car, s'il parait assez proche du Citroën AMI, ce Toyota C+ Pod n'est pas homologable en l'état en Europe. En effet, il pèse entre 670 et 690 kg, ce qui est trop pour un L7e (quadricycle lourd électrique). Dommage car cela serait une option de plus offerte à ceux qui veulent un véhicule de mobilité du quotidien, électrique.

Trop cher pour être vendu ?

Donc, ce véhicule est réservé à l'archipel japonais pour le moment. Et encore, l'ouverture au grand public des "ventes" est limité par le mode de vente à proprement parlé : pas de vente, que de la location. Toyota indique que seul le leasing sera disponible, que l'on s'adresse à une concession Toyota ou à une agence "Toyota Rental & Lease".

Pourtant, il aurait des atouts à faire valoir non ? Taille rikiki, 2 places, un coffre pour un peu d'emport, une finition "de voiture", et une consommation réduite. Le prix indicatif donné par Toyota est de 1 650 000 yen pour la version X et 1 716 000 yen pour la version G. Cela donne un prix de 12 750 € à 13 300 €. Est-ce ce prix "élevé" (pour un petit véhicule commuter) qui fait que Toyota préfère la location ? La vente réelle sera-t-elle ouverte par la suite ? Et surtout, Toyota va-t-il se décider à transformer (si possible) son C+ Pod en L7e pour l'Europe ?

Le fait de ne proposer que la location n'est pas nouveau en soit. La Honda Clarity par exemple, ou la Toyota Mirai première du nom n'étaient disponibles (pas partout en plus) qu'en leasing. Tout comme le Mercedes GLC F-Cell ou le Hyundai Nexo. A chaque fois, des prix exorbitants (pile à combustible) rendaient la vente impossible. Les constructeurs préfèrent alors diffuser un peu les véhicules et la technologie via le leasing. Mais ici ? Pourquoi uniquement la location M'sieur Toyota ?

Pour résumer

Après une année de tests grandeur nature, le Toyota C+ Pod, sorte d'AMI nippone, est enfin disponible pour tout le monde, mais uniquement en location. Pourquoi ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos