Lancer le diaporama
SNTL Aslan : pick-up électrique marocain 1
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

SNTL Aslan : pick-up électrique marocain

En ce moment, au Royaume du Maroc, se tient la COP22. Dans ce contexte "écolo-climatique", la SNTL (Société Nationale de Transports et de Logistique) a présenté Aslan, un pick-up électrique.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Premier véhicule électrique marocain

Plus exactement la SNTL a chapeauté un consortium, avec comme donneur d'ordre Riad Motors Holding (camions, bus, etc.). Le Aslan est présenté après seulement 9 mois de développement. Il faut dire qu'il repose sur une plateforme modulaire open source, la Tabby Evo, que nous avions découvert il y a plus d'un an, à l'occasion de la présentation du projet "Ampool" (voir ici). Pour l'occasion, il s'agit de la version "longue" (4 places) de la Tabby Evo.

Le projet est né de la volonté royale de voir le Maroc devenir l'un des chantres de l'énergie renouvelable (1). Premier véhicule électrique marocain, Aslan est aussi le premier pick-up électrique africain (on rappellera qu'en France, Goupil ou Ligier sont sur ce marché de niche). Au sein du centre d'innovation et d'excellence "Tamayuz Supply Chain" (2), le véhicule a mobilisé différents acteurs dont EngiMa, (unique) société marocaine de design et  ingénierie automobile.

Nouvelle déclinaison de la Tabby Evo open source

Avec ses petits feux à LED et sa carrosserie plastique, Aslan (vous noterez le Lion comme logo sur la fausse calandre) conserve un petit côté "jouet". Cela ne sied pas trop avec la vocation utilitaire d'un pick-up. Mais la limitation du poids et la facilité d'assemblage obligent à en passer par là. Côté technique, outre la plateforme modulaire open source, Tabby Evo, le Aslan dispose d'une batterie LiFePO4 (lithium fer phosphate) de 19 kWh. Le moteur de 19 kW permet d'aller frôler les 130 km/h mais ce n'est pas sa vocation.

L'autonomie annoncée est entre 180 et 200 km, grâce à son poids plume (la plateforme est donnée pour environ 600 kg à nu). Mais, cela chutera avec la charge embarquée. En effet, Aslan est capable d'emmener 800 kg sur les 2 m2 de sa benne. Pour recharger, on le branche soit à une prise domestique (environ 7h), soit à un chargeur rapide.

Le pick-up est "ultra-connecté". Son rôle premier étant la livraison, il permet aux gestionnaires de flotte de connaître la position de chaque véhicule grâce au GPS embarqué ou l'historique du trajet. Egalement, le niveau de batterie, etc. et de modifier les trajets prévus en fonction de toutes ces données. Pour le moment, Aslan est un prototype destiné à montrer le savoir faire marocain en pleine COP22. Mais, le groupe Sahyoun, avec la volonté de Sa Majesté Mohamed VI, devrait pousser pour bientôt avoir le pick-up en production.

(1) Le Maroc s'est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 13%, et de passer à 42% d'énergies renouvelables d'ici 2020.

(2) "supply chain" = chaîne logistique

Source et illustration : OSVehicle (Tabby Evo)

Pour résumer

En ce moment, au Royaume du Maroc, se tient la COP22. Dans ce contexte "écolo-climatique", la SNTL (Société Nationale de Transports et de Logistique) a présenté Aslan, un pick-up électrique.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos