par Elisabeth Studer

Lyon métropole : Zone à faibles émissions renforcée dès 2022

Le président écologiste de la métropole de Lyon, Bruno Bernard, a annoncé vendredi le "renforcement" de la zone à faibles émissions (ZFE) existante. Parmi les mesures « phares » figurent l'interdiction dès 2022 des véhicules Crit'Air 5 et, en 2026, de toutes les motorisations diesel.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le président écologiste de la métropole de Lyon, Bruno Bernard, a annoncé vendredi le "renforcement" de la zone à faibles émissions (ZFE) existante. Parmi les mesures « phares » figurent l'interdiction dès 2022 des véhicules Crit'Air 5 et, en 2026, de toutes les motorisations diesel.

« La pollution tue » : argument n° 1

"Tout le monde sait que la pollution tue en France et sur la métropole de Lyon", a lancé Bruno Bernard, en préambule de sa présentation de la "délibération cadre" de la future ZFE qui a été soumise lundi à l'assemblée métropolitaine.

"Si on ne faisait rien, en 2026, on estime que 250.000 à 300.000 véhicules classés Crit'Air 2 à 5" circuleraient sur la métropole, sur un parc total qui en compte actuellement plus de 600.000, a indiqué le président de la métropole de Lyon.

Mesures renforcées dans la métropole de Lyon

Depuis 2020, la ZFE, qui s'étend sur Lyon et les villes limitrophes de Caluire-et-Cuire et Villeurbanne, interdit la circulation et le stationnement des poids lourds et des utilitaires classés Crit'Air 5, 4 et 3.

Dès 2022, tous les véhicules classés Crit'Air 5 ne pourront plus circuler dans la ZFE. Seront également interdits de circulation et de stationnement à compter de 2026 ceux classés 4, 3 et 2. Ce qui signifie en clair : l'ensemble des véhicules diesel.

Périmètre de la ZFE et dérogations en discussion

Le périmètre de la ZFE - intégrant l’épineux dossier de l'intégration ou non des anciennes portions autoroutières A6 et A7 dans le périmètre -, l'échéancier ainsi que les dérogations sont "à la discussion", a par ailleurs indiqué le président de la métropole de Lyon.

Des solutions pour répondre aux nouveaux besoins de transport générés

En vue de répondre aux besoins des habitants de la zone qui pourraient être obligés de laisser leurs véhicules au garage, Bruno Bernard a tenu à rappeler les différentes mesures prises pour pallier d’éventuelles carences. Figurent parmi elles le lancement de 25 kilomètres supplémentaires de lignes de tramway ou encore la gratuité des transports en commun à Lyon pour les plus défavorisés.

Le président de la métropole a aussi annoncé le développement de solutions de covoiturage et l'arrivée d'un nouvel opérateur d'autopartage "dès septembre, si les conditions sanitaires le permettent".

Des aides financières pour l'acquisition d'un véhicule peu polluant sont également en réflexion.

Une "grande concertation" sera menée en association avec la Commission nationale du débat public, afin de co-construire avec les élus, les organisations professionnelles et la population les dispositifs d'accompagnement.

Notre avis, par leblogauto.com

Encore une fois écologie, émissions polluantes, mobilité électrique et voitures propres s’invitent dans le débat politique. Il faudra s’y habituer …

Reste que de nombreux habitants risquent – tous comme leurs véhicules – de se voir exclus. Or, les voitures vouées au rebus représentent 70 % des voitures détenues par les ménages. Souvent en tant que deuxième voiture.

De plus, ce n’est souvent pas de gaité de cœur que certains de nos concitoyens roulent dans des véhicules peu conformes aux nouvelles exigences environnementales. Vouloir relancer l’économie en renouvelant le parc de véhicules en « jouant » sur la transition énergétique pourrait en laisser plus d’un sur le bord de la route …

Sources : AFP

Pour résumer

Le président écologiste de la métropole de Lyon, Bruno Bernard, a annoncé vendredi le "renforcement" de la zone à faibles émissions (ZFE) existante. Parmi les mesures « phares » figurent l'interdiction dès 2022 des véhicules Crit'Air 5 et, en 2026, de toutes les motorisations diesel.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.