par Thibaut Emme

Marché électrique - France : +34,6% cet été

Les mois d'été sont toujours un creux dans le marché automobile. Le marché électrique n'y échappe pas. Toutefois, il progresse quand même.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Selon les chiffres de ventes compilés par l'Avere, 2 776 véhicules électriques (VE) particuliers ont trouvé preneur en juillet et août 2017. C'est près de 40% de hausse par rapport à 2016.

La grande reine du segment reste la Renault Zoe avec 1 533 mises à la route soit 56% de part de marché. Elle est suivie une nouvelle fois par la Nissan Leaf (toujours l'ancienne) avec 335 immatriculations. La BMW i3 est sur le podium avec 260 ventes. Mais, en pure électrique, il n'y en a que 117 contre 143 avec le "range extender" thermique.

Belle percée de la Smart ForTwo ED, 4ème, qui voit la ForFour ED enfin la rejoindre. Toutefois c'est symbolique puisque 6 exemplaires ont été immatriculés. La Tesla Model S continue de faire mieux que le Model X. A noter la présence plus que symbolique des VW e-Golf ou e-Up!. Le grand soir électrique de VW attendra. Pendant ce temps d'autres vendent des VE.

Au total depuis janvier 2017, 16 331 VE particuliers ont été immatriculés. Dès le mois prochain on dépassera le total annuel de 2015. On se trouve également à 5 420 unités de l'année dernière et il reste encore 4 mois. En 2016, 7429 immatriculations avaient été enregistrées alors. Autant dire que 2017 devrait une nouvelle fois voir le marché électrique français en augmentation.

L'utilitaire se reprend un peu

Du côté des véhicules utilitaires, ce sont 916 immatriculations pour juillet août. Cela représente 20,7% de hausse. Le marché devrait croître en 2017 mais l'utilitaire n'est pas le véhicule particulier.

Le Renault Kangoo ZE totalise 511 ventes soit 56% de PdM. La Renault Zoe est seconde avec 100 mises à la route. L'Alliance truste le podium avec le Nissan e-NV200 qui arrive avec 80 unités. Viennent ensuite les Goupil ou Ligier.

Le marché électrique attendait les annonces du Ministre de l'Ecologie pour savoir si le VE allait continuer d'être promu ou non. C'est le cas. Et les nouveaux modèles devraient aider à poursuivre la hausse.

Source : Avere, illustration : le blog auto

Pour résumer

Les mois d'été sont toujours un creux dans le marché automobile. Le marché électrique n'y échappe pas. Toutefois, il progresse quand même.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.