par Thibaut Emme

Marché électrique - France 2017 : février porté par la Renault Zoe

Avec l'arrivée de la nouvelle Renault Zoe et ses 400 km d'autonomie, le marché électrique en France est reparti à la hausse en janvier dernier. Février confirme avec près de 20% de hausse chez les particuliers.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Avec l'arrivée de la nouvelle Renault Zoe et ses 400 km d'autonomie, le marché électrique en France est reparti à la hausse en janvier dernier. Février confirme avec près de 20% de hausse chez les particuliers.

Selon les chiffres compilés par l'Avere, les ventes de véhicules électriques particuliers ont bondi de 19,6% avec un total de 2 271 mises à la route contre 1 899 un an avant. Et ce, malgré un mois de février avec un jour ouvré de moins qu'en 2016. Du côté des utilitaires, toujours plus "planifiés", le marché est en baisse de 13,6% à 393 immatriculations contre 455 en 2016. Les entreprises qui attendaient vraisemblablement la mise en place de la prime pour une mise à la casse d'un "vieux" diesel (3 700 euros tout de même) ont reporté de quelques mois les achats d'utilitaires électriques. Aussi, mars devrait voir les premiers effets de cette prime.

Plus de 1 500 Renault Zoe

Dans les VE particuliers, la Renault Zoe continue d'exploser. Elle prend 69% de part de marché avec 1 565 immatriculations. La Nissan Leaf continue son bonhomme de chemin avec 277 unités, suivie par la BMW i3 (avec ou sans REX) avec 172 immatriculations. Pèle-mêle on citera 112 Peugeot Ion, 79 Kia Soul EV ou 55 Tesla Models S.

Pour les utilitaires, c'est, là encore, Renault qui est leader avec le Kangoo ZE mais qui continue de reculer fortement. La prime de conversion et l'autonomie augmentée devrait redresser tout cela. 162 Kango ZE ont trouvé preneur (soit -36%). La fourgonnette électrique devance une autre Renault, la ZOE version utilitaire avec 65 immatriculations. Le Peugeot Partner (47 unités) complète le podium. Habituellement assez "forts" les Goupil ou autres Ligier Pulse sont en retrait ce mois-ci.

Deuxième mois au-dessus de 2500 immatriculations

Depuis le début de l'année, le marché de l'électrique en France augmente de 30%. C'est du évidemment à la très bonne forme du véhicule particulier. Ainsi, ce dernier bondit de plus de 37% quand l'utilitaire baisse de 3,5%. C'est la toute première fois de l'histoire que sur deux mois consécutifs le marché électrique dépasse les 2500 immatriculations. En terme de part de marché, l'électrique représente 1,65%. Un record là encore.

Source : Avere, illustration : le blog auto

Pour résumer

Avec l'arrivée de la nouvelle Renault Zoe et ses 400 km d'autonomie, le marché électrique en France est reparti à la hausse en janvier dernier. Février confirme avec près de 20% de hausse chez les particuliers.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.