par Elisabeth Studer

Allemagne: essor du réseau électrique ralenti, VE impactés

Une information stratégique quant au développement des véhicules électriques en Allemagne. Le ministère fédéral de l'Énergie ( BMWi ) a déclaré au journal allemand der Spiegel que les « obstacles bureaucratiques » et les « initiatives citoyennes » avaient ralenti l'expansion du réseau électrique allemand, jugé tant nécessaire selon lui.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Seuls 120 km de nouvelles lignes à très haute tension bâties en Allemagne en 2021

En réponse à une question de Oliver Krischer, membre du Parti Vert au Bundestag (Assemblée des députés allemande), le ministère fédéral de l'Énergie a ainsi indiqué que seulement 120 kilomètres environ de nouvelles lignes à très haute tension avaient été construits cette année.

En 2020, un total d'environ 341 kilomètres ont été construits, en 2019 quelque 203 kilomètres et en 2018 environ 171 kilomètres.

Allemagne : expansion du réseau électrique beaucoup moins rapide qu’en 2020

Les « initiatives » des citoyens visant à retarder ou à bloquer l'installation de nouvelles lignes électriques dans leurs régions ont réussi à forcer le gouvernement fédéral à réduire ses plans, écrit ainsi Schultz. En conséquence, l'expansion du réseau progresse beaucoup plus lentement en 2021 qu'en 2020.

Le développement des trois grandes « autoroutes » de transport d'électricité a notamment pris énormément de retard du fait des débats autour de l'enterrement ou non des câbles électriques.

L’expansion du réseau électrique : élément central de la transition énergétique en Allemagne

L'expansion du réseau électrique est un élément central de la transition énergétique et de la neutralité climatique de l'Allemagne d'ici 2045, car le système énergétique devient de plus en plus dépendant des sources d'énergie renouvelables fluctuantes provenant de plus en plus de points d'alimentation.

En outre, une quantité considérable d'électricité verte est produite par les parcs offshore et éoliens onshore dans le nord du pays qui doit être transportée vers le sud de l'Allemagne, riche industriellement. Les lignes électriques existantes sont déjà partiellement surchargées en raison de la lente expansion, ce qui entraîne des coûts pour les procédures de gestion du réseau.

L’Allemagne révise à la hausse ses besoins en électricité

Le relèvement de ses objectifs de réduction de CO2 de 55 à 65 % en 2030 annoncé mi-2021 par l’Allemagne a obligé le gouvernement de Merkel à réviser à la hausse l'évaluation de ses besoins en électricité.

En juillet dernier, le ministre de l'Economie et de l'Energie Peter Altmaier a annoncé que les besoins du pays atteindraient entre 645 et 665 TWh en 2030, soit une hausse de 15 % par rapport aux précédentes estimations publiées en mars 2020.

En dehors de l’essor des pompes à chaleur, dopées par la réduction de la « contribution EEG » visant à soutenir le développement des énergies renouvelables, Peter Altmaier table sur le fait que la prime à l'achat de voitures électriques ou hybrides devrait en outre porter de 7 à 14 millions le nombre de ces véhicules sur les routes allemandes à la fin de la décennie.

La production d'hydrogène en Allemagne, qui exige un processus d'électrolyse gourmand en électricité, devrait pour sa part augmenter de 30 % par rapport aux prévisions initiales pour atteindre 19 TWh. D’où le soutien à des projets hors UE … pas des plus écologiques …

Notre avis, par leblogauto.com

Rappelons que Tesla a choisi l’Allemagne pour installer sa première Gigafactory sur le sol européen. Un manque de ressources énergétiques pourrait impacter sa production … et son essor commercial outre Rhin. Un contexte qui pourrait également durement freiner les constructeurs allemands et notamment Volkswagen qui mise sur les VE pour verdir son image.

Reste que les mesures restrictives en matière de motorisation thermique demeurent quant à elles … pas de diesel, pas d’essence et pas assez d’électricité : de quoi prendre ses jambes ... à son cou … ?

Bilans énergétiques : comparaisons France / Allemagne : ici

Pour résumer

Une information stratégique quant au développement des véhicules électriques en Allemagne. Le ministère fédéral de l'Énergie ( BMWi ) a déclaré au journal allemand der Spiegel que les « obstacles bureaucratiques » et les « initiatives citoyennes » avaient ralenti l'expansion du réseau électrique allemand, jugé tant nécessaire selon lui.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.