par Christian Conde

Vers un maintien de la prime à la casse ?

D'après les déclarations de Christine Lagarde, minitre de l'économie, la France envisage de prolonger la prime à la casse jusque dans le courant de l'année 2011. Elle doit théoriquement disparaitre fin 2009 mais le gouvernement a affirmé qu'il privilégiait l'idée d'une baisse progressive de ce système.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Priée de dire sur quelle période la prime sera supprimée, Christine Lagarde a répondu : "Nous envisageons deux années fiscales pour le moment : 2010, 2011, en plus de 2009. Cela a été un grand succès et ça a été imité, copié par nombre de nos partenaires qui avaient dans un premier temps critiqué ce projet", a-t-elle ajouté. "Mais aussi grand qu'ait été le succès au départ, nous devons réussir le retrait progressif dans les deux prochaines années", a-t-elle ajouté. "Nous considérons deux années fiscales pour que ce soit vraiment progressif."

Des analystes se sont penchés sur la question et ont estimé que cette prime de 1 000€ pour l'achat d'un véhicule émettant moins de 160g de CO2 a soutenu le marché français et qu'un arrêt brutal toucherait durement les constructeurs. Le ministre de la Relance a d'ailleurs rajouté que cette prime avait contribué à l'achat de 330 000 véhicules en France.

Pour résumer

D'après les déclarations de Christine Lagarde, minitre de l'économie, la France envisage de prolonger la prime à la casse jusque dans le courant de l'année 2011. Elle doit théoriquement disparaitre fin 2009 mais le gouvernement a affirmé qu'il privilégiait l'idée d'une baisse progressive de ce système.

Christian Conde
Rédacteur
Christian Conde

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.