par Thibaut Emme

Michel Hommell a cédé Auto-Hebdo à Didier Calmels

CBNews avait sorti l'information des discussions entre les deux parties en octobre 2019. Ce même média fondé par Christian Blachas (Culture Pub) annoncé aujourd'hui que la cession est effective.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

CBNews avait sorti l'information des discussions entre les deux parties en octobre 2019. Ce même média fondé par Christian Blachas (Culture Pub) annoncé aujourd'hui que la cession est effective.

Michel Hommell cède peu à peu son groupe de presse hétéroclite. La pierre angulaire de ce dernier, l'emblème, est sans doute Auto-Hebdo. Selon CBNews, la cession est faite. Le magazine appartient désormais à l'homme d'affaire Didier Calmels qui en sera l'éditeur "à compter de la mi-mai" selon les informations du média. Le rédacteur en chef actuel, Romain Bernard, resterait en place.

Pour le groupe Hommell, c'est une grosse page qui se tourne, pratiquement la dernière puisque la cession des autres titres comme GazolineNitro2CV Magazine ou 4L Magazine est toujours en cours, seulement "mise en pause" avec la pandémie actuelle du SARS-CoV-2.

A propos de Didier Calmels

Difficile de résumer une personne "aux milles vies". Les passionnés de sport automobile se souviendront de lui comme co-propriétaire de l'écurie de Formule 1 Larrousse-Calmels. De cette époque, il gardera de solides amitiés comme avec Philippe Alliot (qui fut pilote de l'écurie), le parrain de son fils Martin.

A l'époque, Didier Calmels est un "liquidateur", un syndic judiciaire qui est charger des faillites d'entreprises. Il se taille une solide réputation et fonce. C'est l'époque qui veut cela aussi. Tout bascule en 1989 quand il tue sa femme, Dominique, d'un coup de fusil. S'en suivent des années de prison, et à la sortie, des personnes qui ne l'ont pas lâché et lui permette de rebondir.

Tranchant avec les années 80, il se fait alors plus discret et devient, selon sa réputation, un investisseur avisé. On peut le comparer à un Bernard Tapie (ils se sont croisés sur certains dossiers de reprise) en moins truculent. Il y a 7 ans, il participait à la reprise du volailler Doux, et quittait l'aventure 2 ans après. Depuis, le volailler a été liquidé.

Le sport automobile n'est jamais très loin. En effet, Didier Calmels a investi dans l'écurie d'endurance Signateh-Alpine qui court en LMP2 en championnat du monde WEC. Désormais, il possède l'un des beaux titres de la presse automobile. Puisse-t-il faire durer cela.

Pour résumer

CBNews avait sorti l'information des discussions entre les deux parties en octobre 2019. Ce même média fondé par Christian Blachas (Culture Pub) annoncé aujourd'hui que la cession est effective.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.