par Cedric Pinatel

Interview Marion Jollès : Tant pis pour la grasse matinée

Le Mans, son circuit inimitable alternant piste véritable et portion de route nationale, son ambiance toujours unique et son paddock de rêve où sont garées des centaines de supercars parfois même postées juste à coté des tentes de camping... Ce qui se passe au Mans pendant la grande quinzaine des 24 Heures dépasse sans doute largement votre imagination et contribue chaque année à entretenir un mythe qui dure depuis 1923. Grâce à mes collègues Christophe, Geoffroy et Arnaud vous avez pu suivre la course dans des conditions optimales, les poussant parfois même au bord de l'effondrement de fatigue en salle de presse. Et ils sont loin d'être les seuls : Le nombre de médias présents pour couvrir l'épreuve mancelle est toujours impressionnant et bien évidemment, parmi ceux-ci figuraient en bonne place Eurosport et TF1 pour qui officiaient entre autre Franck Lagorce et la ravissante Marion Jollès que vous connaissez tous pour la suivre tous les dimanches sur Auto Moto TF1. L'occasion parfaite pour venir embêter Marion entre deux directs pour TF1 ou LCI.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Le Mans, son circuit inimitable alternant piste véritable et portion de route nationale, son ambiance toujours unique et son paddock de rêve où sont garées des centaines de supercars parfois même postées juste à coté des tentes de camping... Ce qui se passe au Mans pendant la grande quinzaine des 24 Heures dépasse sans doute largement votre imagination et contribue chaque année à entretenir un mythe qui dure depuis 1923. Grâce à mes collègues Christophe, Geoffroy et Arnaud vous avez pu suivre la course dans des conditions optimales, les poussant parfois même au bord de l'effondrement de fatigue en salle de presse. Et ils sont loin d'être les seuls : Le nombre de médias présents pour couvrir l'épreuve mancelle est toujours impressionnant et bien évidemment, parmi ceux-ci figuraient en bonne place Eurosport et TF1 pour qui officiaient entre autre Franck Lagorce et la ravissante Marion Jollès que vous connaissez tous pour la suivre tous les dimanches sur Auto Moto TF1. L'occasion parfaite pour venir embêter Marion entre deux directs pour TF1 ou LCI.

Mieux que la minute tuning

Automoto étant traditionnellement programmé juste avant Téléfoot le jour du seigneur, à une heure pas vraiment évidente à suivre en fonction de ce que vous avez pu faire le samedi soir, Marion Jollès est l'une des motivations principales qui pourraient vous conduire à renoncer à une confortable grasse matinée : Depuis le dernier remaniement au sein de la rédaction d'Automoto, la disparition de la minute tuning et de Thomas Sénécal, Marion Jollès est beaucoup plus présente à l'image. Qui s'en plaindra? Du haut de son mètre 65 et rien qu'avec son petit sourire en coin, Marion serait capable de faire sortir de la piste un Philippe Monneret ou un Anthony Beltoise des meilleurs jours, ceux-là même qui se chargent des essais produit au sein de l'émission de TF1. Mais ce que j'ai pu découvrir au-delà de son irrésistible sourire, c'est une vraie professionnelle et même une passionnée bien loin des clichés que l'on pourrait se faire pour une émission qui a longtemps consacré la minute tuning parmi ses rubriques principales.

Après des études en journalisme à Paris et au Canada où elle multiplie les stages et autres piges dans divers médias, Marion Jollès obtient un DESS en journalisme bilingue Français-Anglais. Son talent naturel et sa prestance la rapprocheront très vite des grands médias : Elle est recrutée par Eurosport , avant de faire son entrée sur la plus grande chaîne de France où elle présente depuis la plus connue des émissions automobiles françaises.

Leblogauto : Marion, tu es ici pour TF1 et Automoto...

« Oui tout à fait. Je réalise la couverture des 24 Heures du Mans pour mon émission AutoMoto en effectuant des points réguliers en direct, mais aussi pour LCI qui parle aussi de la course à l'occasion de ses journaux sportifs. »

Leblogauto : Tu ne t'ennuies pas trop?

« Non, non pas du tout! La course a été vraiment superbe à suivre entre Peugeot et Audi, et même si la météo a rendu les choses un peu plus compliquées à partir du dimanche matin, le Mans reste quelque chose d'extraordinaire pour moi. »

Leblogauto : En quoi roule Marion Jollès?

« Tout simplement en Fiat Panda. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus performant bien sûr mais ça me convient parfaitement pour mes déplacements en ville et c'est une voiture très agréable. »

Leblogauto : La voiture la plus excitante que tu as pu essayer dans ta vie?

« Sans aucun doute, une Ferrari F430 Spyder que j'ai conduit durant un stage de pilotage. Ça pousse très, très fort, c'est réellement impressionnant de facilité et j'en garderai toujours un super souvenir! »

Leblogauto : La voiture de tes rêves?

« Sans aucune hésitation, une Aston Martin » NDLR : Amusant, c'était aussi le choix de Karen Minier

Leblogauto : Depuis quelques temps tu es devenue une des principales animatrices d'Automoto...

« Oui tout à fait. Cela fait déjà quelques années que j'ai la chance de travailler dans cette émission et c'est vraiment un grand plaisir. »

Leblogauto : Tu as d'autres projets pour le futur à coté d'Automoto, par exemple dans des émissions plus généralistes?

« Non non, je prends réellement du plaisir à travailler au sein de la rédaction d'Automoto. Le journalisme automobile est mon métier mais c'est aussi une passion. Dans l'état actuel des choses ce que je fais pour Automoto me convient parfaitement. Je fais ce que je veux et je n'ai pas de raison de changer. »

Leblogauto : Tu es donc ici au Mans pour les 24 Heures. Quelle sera la suite de ton planning?

« J'étais il y a quelques jours à Pau pour la manche WTCC, je suis aujourd'hui au Mans et mon prochain déplacement prévu est le salon de l'auto de Paris fin septembre où nous ferons une grosse couverture. »

Dimanche après midi à l'heure ou cette interview était réalisée, la course venait de se terminer, clôturant ainsi un éprouvant week-end où les heures de sommeil furent particulièrement rares. Il était donc temps de laisser tranquille Marion Jollès, dont le visage d'ange résistait même aux cernes accumulés lors de la nuit blanche du samedi. Difficile d'y résister, n'est-ce pas?

Cliquez sur limage pour afficher en grand.

Merci à Julien Hergault

A lire également : Interview Karen Minier

Pour résumer

Le Mans, son circuit inimitable alternant piste véritable et portion de route nationale, son ambiance toujours unique et son paddock de rêve où sont garées des centaines de supercars parfois même postées juste à coté des tentes de camping... Ce qui se passe au Mans pendant la grande quinzaine des 24 Heures dépasse sans doute largement votre imagination et contribue chaque année à entretenir un mythe qui dure depuis 1923. Grâce à mes collègues Christophe, Geoffroy et Arnaud vous avez pu suivre la course dans des conditions optimales, les poussant parfois même au bord de l'effondrement de fatigue en salle de presse. Et ils sont loin d'être les seuls : Le nombre de médias présents pour couvrir l'épreuve mancelle est toujours impressionnant et bien évidemment, parmi ceux-ci figuraient en bonne place Eurosport et TF1 pour qui officiaient entre autre Franck Lagorce et la ravissante Marion Jollès que vous connaissez tous pour la suivre tous les dimanches sur Auto Moto TF1. L'occasion parfaite pour venir embêter Marion entre deux directs pour TF1 ou LCI.

Cedric Pinatel
Rédacteur
Cedric Pinatel

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.