par Joest Jonathan Ouaknine

F1: interview de Ho-Pin Tung, pilote Renault F1 Team

Dimanche dernier, Ho-Pin Tung fut intronisé pilote de réserve du Renault F1 Team (au même titre que Jérôme d'Ambrosio.) Il devient ainsi le premier Chinois à ce niveau. Toute l'équipe est actuellement à Valence, mais Tung a néanmoins accepté de répondre à nos questions. Et (presque) sans langue de bois.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Dimanche dernier, Ho-Pin Tung fut intronisé pilote de réserve du Renault F1 Team (au même titre que Jérôme d'Ambrosio.) Il devient ainsi le premier Chinois à ce niveau. Toute l'équipe est actuellement à Valence, mais Tung a néanmoins accepté de répondre à nos questions. Et (presque) sans langue de bois.

Il y a un peu plus de 3 ans, nous évoquions pour la première fois ce pilote.

Ce fils d'immigrés Chinois ayant grandi en Hollande (il possède la double nationalité) débuta en automobile en 2003. Sa première saison fut couronnée par un titre en formule BMW Asia. Grâce à cela, Williams-BMW lui offrit un test en 2004, pour le tout premier Grand Prix de Chine. En 2006, il remporta le championnat Allemand de F3. Il court depuis en GP2.

Pouvez-vous vous présenter brièvement?

Je m'appelle Ho-Pin Tung. Cette année, je serai pilote de réserve pour le Renault F1 Team. Avant cela, J'ai couru en Formule BMW, en F3, en A1GP, en GP2 et en Superleague Formula. Le sport automobile, c'est toute ma vie!

Comment s'est passée la prise de contact avec le Renault F1 Team?

J'ai fait un test avec eux à Jerez, en 2009, durant les "young driver testing days". C'était une grande chance pour leur prouver ma vitesse. C'était important et j'ai fait de mon mieux. L'équipe faisait tout ce qu'elle pouvait pour m'aider et je m'y suis senti bien. Plus tard, l'ingénieur en chef dit qu'il était impressionné par mon retour d'informations. C'était un bon début. Je savais que je m'en étais bien sorti, mais je n'en ai pas cru mes oreilles lorsqu'on m'a appelé, la semaine dernière.

Quelles sont vos premières impressions de la Renault R30?

Tout d'abord, je trouve que la voiture à l'air belle; j'adore ses couleurs. Jauger la performance après une seule journée de roulage est prématuré. Elle a l'air très prometteuse. Avec les nouvelles règles -les arrêts aux stands sont désormais interdits-, les voitures ont de plus grand réservoirs et ce fut une belle contrainte pour les équipes, en terme de design.

Que peut viser le Renault F1 Team pour 2010? Des podiums? Des victoires? Le titre?

C'est dur de commenter les objectifs. Je pense qu'on est encore trop tôt dans la saison pour cela. Je pense que l'ambition de l'équipe est de se battre dans le milieu supérieur de la grille. Puis, le bureau de design ont opté pour une politique agressive de développement. Leur ambition est de se battre pour le podium en fin de saison.

Il y avait une ambiguïté dans le dossier de presse. Est-ce que la R30 est une voiture inédite ou une voiture intermédiaire?

Avec un réservoir de 200 litres et des pneus étroits, il fallait créer une nouvelle voiture. La R30 ressemble à la R29 uniquement parce que la plupart de ses ailerons restent à venir.

Quel est votre planning avec le Renault F1 Team?

En 2010, je serai à la fois le pilote de réserve et le troisième pilote officiel. Par ailleurs, je piloterai en GP2 avec Dams dans le cadre du "RF1 driver program". Je serai bien occupé!

Quels sont vos souhaits pour 2010 et au-delà?

Je veux apprendre autant que possible. Maintenant que les essais sont très restreints, être étroitement impliqué dans une écurie est très important pour un jeune pilote, afin d'apprendre tout ce qui est nécessaire pour être prêt pour la F1. C'est une vraie chance pour moi.

Vous étiez le premier Chinois au volant d'une F1. Vous êtes désormais le premier Chinois pilote de réserve dans une écurie de F1. C'est important pour vous?

Bien sur que c'est important. Les Chinois m'ont toujours soutenu. Le pays est toujours en train d'apprendre ce qu'est la F1. L Grand Prix de Shanghai permet aux gens de mieux appréhender ce sport. Ma nomination [chez Renault] est une étape et je suis sur que la F1 y sera de plus en plus populaire dans les années à venir.

Vu que la Chine est une grande puissance économique. Etre le seul pilote Chinois à ce niveau est-il un plus pour attirer les sponsors?

La Chine a la F1 depuis 2004. Maintenant, ils ont aussi un pilote en F1. C'est une bonne plateforme pour une entreprise Chinoise en quête de visibilité ou une entreprise qui chercherait à se faire connaitre sur le marché Chinois.

Pouvez-vous dire quelques mots en français pour vos fans?

"Je suis fier de faire partie d'une équipe aussi prestigieuse que Renault et j'ai hâte de vivre la saison 2010 de l'intérieur. J'espère que nous aurons beaucoup de raisons de nous réjouir cette année!" (NDLA: en français dans le texte!)

Merci à Ho-Pin Tung et à Brigitte Schmitz

A lire également:

Renault F1 annonce sa nouvelle voiture et son second pilote

Renault F1 R30: la vidéo officielle

Pour résumer

Dimanche dernier, Ho-Pin Tung fut intronisé pilote de réserve du Renault F1 Team (au même titre que Jérôme d'Ambrosio.) Il devient ainsi le premier Chinois à ce niveau. Toute l'équipe est actuellement à Valence, mais Tung a néanmoins accepté de répondre à nos questions. Et (presque) sans langue de bois.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.