par La rédaction

80 ou 90 km/h sur les routes départementales ?

Selon un sondage réalisé par Ipsos pour la Fédération Française des Automobile-Clubs sur la baisse de la limite de vitesse sur les routes départementales, une majorité de Français (57 %) s'est déclarée favorable à une limitation à 80 km/h de la vitesse au lieu de (90 km/h).

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

42 % des personnes interrogées se disent opposées à une telle mesure.

A la question posée : "si la vitesse maximale sur les routes départementales était ramenée de 90 km/h à 80 km/h, il y aurait au minimum 500 morts de moins sur les routes par an. Dans ces conditions, s'il était décidé de ramener sur les routes départementales la vitesse maximale de 90 à 80 km/h, seriez-vous tout à fait d'accord (30%), plutôt d'accord (27%), plutôt pas d'accord (15%) ou pas du tout d'accord (27%) ?". 1 % des sondés ne se sont pas prononcés.

Réagissant à cette enquête dans un communiqué, Christian Gérondeau, président de la FFAC, a "demandé au gouvernement de mettre à l'étude cette mesure" : "Nous étions opposés à ce que la vitesse maximale soit abaissée de 130 à 115 km/h sur autoroute, car ce n'est pas là que se posent les vrais problèmes de sécurité", a-t-il ainsi déclaré, soulignant que "180 tués ont été recensés en 2004 sur les autoroutes contre 3.600 sur les routes ordinaires, c'est-à-dire 20 fois plus".

Favorable à ce que certaines sections de ces routes restent à 90 km/h, il estime qu'elles doivent "devenir l'exception et non la règle".

La FFAC souligne que le gain à attendre de cette mesure sur le plan des économies d'énergie serait "au moins aussi important" que celui qui aurait résulté de la réduction de la vitesse maximale sur les autoroutes.


Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Selon un sondage réalisé par Ipsos pour la Fédération Française des Automobile-Clubs sur la baisse de la limite de vitesse sur les routes départementales, une majorité de Français (57 %) s'est déclarée favorable à une limitation à 80 km/h de la vitesse au lieu de (90 km/h).

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.