Lancer le diaporama
Singer & Williams 911 DLS, 911 ultime ou hérésie 1
+23
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Singer & Williams 911 DLS, 911 ultime ou hérésie

Grand spécialiste de la restauration / modernisation (ou restomod) sur base de Porsche 911, Singer s'est associé à Williams pour donner naissance à un bolide inédit. Style rétro, technologies modernes et performances ultimes.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Très tendance, le restomod a ses fans, tandis que d'autres crient au scandale. Singer s'est fait une belle renommée en la matière, en ne travaillant que sur une sportive pour le moins emblématique, la Porsche 911. Avec pour objet de moderniser les aspects techniques des modèles qui passent entre ses mains. tout en leur donnant l'allure d'authentiques 911, alors qu'il s'agit en fait "que" de 964...

Le principe appliqué sur cet exemplaire âgé de 27 ans est sensiblement différent. Le client qui n'en est pas à sa première Singer a également demandé un modèle aux performances hors du commun. Et pour donner naissance à cette commande bien spéciale, Singer s'est associé à Williams Advanced Engineering, émanation de l'écurie de F1 fondée par Frank Williams. Le projet a été baptisé DLS, pour Dynamics & Lightweight Study.

Flat 6 refroidi par air de 500 ch

Le premier résultat de l'association a été dévoilé au salon de Francfort : un Flat-6 Porsche porté à 4 litres et développant 500 ch. Mais toujours refroidi par air. Un moteur avide d'air frais, et qui a également amené à transformer les vitres arrière en entrées d'air.

Comme à son habitude, Singer a totalement démonté le véhicule pour le moderniser. Carrosserie renforcée, configuration de la suspension revue, phares et feux à LED. Le tout ressort ici avec une évocation de la 911 RS, identifiable à son becquet "queue de canard". Évocation donc, car Singer n'a pas ici cherché à créer un modèle aussi authentique et rétro qu'à son habitude. Le dessin des phares et feux à LED, des pare-chocs ou des jantes 18 pouces BBS type Fuchs préservent néanmoins les apparences...

500 ch, 990 kg, et 75 exemplaires

Idem à l'intérieur avec une planche de bord classique, associée à des sièges baquets au dessin très moderne, une commande de boîte manuelle (Hewland en magnésium) à mécanisme apparent ou encore des panneaux de portes qui démontrent la volonté d'alléger au maximum l'engin. En la matière, grâce à l'emploi de matériaux légers (carbone, titane, magnésium), Singer a limité le poids à 990 kg...

Et si les créations de Singer sont en général uniques, celle-ci ne le sera pas tout à fait. La travail a été tel que Singer et Williams ont décidé de proposer ce modèle en 75 exemplaires supplémentaires. Chaque client pourra bien entendu entièrement personnaliser sa 911. En matière de couleur, mais aussi en matière de performances puisqu'il sera possible d'en faire selon les goûts une GT ou une sportive radicale.

Au fait, c'est bientôt Noël...

Source : Singer

Pour résumer

Grand spécialiste de la restauration / modernisation (ou restomod) sur base de Porsche 911, Singer s'est associé à Williams pour donner naissance à un bolide inédit. Style rétro, technologies modernes et performances ultimes.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos