par La rédaction

Sergio Marchionne et le retour d'une fusion pour FCA

Quand il a une idée en tête, le grand patron du groupe FCA n'en démord pas. Sergio Marchionne, qui passera la main en 2018, évoque de nouveau une fusion entre FCA et un autre groupe mondial de poids.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Il y a plusieurs mois déjà Sergio Marchionne avait ouvertement dragué le groupe américain voisin General Motors en évoquant une fusion.

Porte immédiatement refermée par Mary Barra laquelle ne voulait tout simplement pas entendre parler d'une telle option. Et Sergio Marchionne d'insister un peu plus tard en remettant le sujet sur le tapis. Nouvelle porte claquée au nez.

Dans la même lignée, on évoquait ensuite des vues portées sur le groupe PSA, ce sans lendemain. Sergio Marchionne n'a pas laissé tomber cette idée d'une fusion.

L'homme de placer désormais Toyota, Volkswagen ou Ford dans la balance afin de générer la création d'un grand groupe mondial encore plus tentaculaire. "Il ne faut jamais fermer la porte à des fusions. Cette nécessité de consolidation est toujours présente", a déclaré Sergio Marchionne qui rêverait d'une fusion avant 2018.

Des réactions ? Oui notamment en provenance de Dearborn et un porte-parole du groupe qui a indiqué que chez Ford, actuellement dans le développement et l’accélération du plan One Ford, on n'était pas intéressé non plus.

Pas évident que Sergio Marchionne trouve meilleur accueil chez Toyota ou du côté de Volkswagen... Il reste encore un peu moins de deux ans au président de Fiat Chrysler Automobiles pour, bâton de pèlerin en main, réussir à convaincre dans ce dessein.

Source : Automotive News Europe.

Crédit illustration : FCA.

Pour résumer

Quand il a une idée en tête, le grand patron du groupe FCA n'en démord pas. Sergio Marchionne, qui passera la main en 2018, évoque de nouveau une fusion entre FCA et un autre groupe mondial de poids.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.