par Thibaut Emme

La Sécurité Routière publie la carte officielle des radars, mais le site ne fonctionne pas

Cela peut paraître étrange vu que les radars sont disponibles sur différents GPS ou assistants à la conduite, mais la Sécurité Routière n'avait jamais publié. C'était une promesse de début janvier 2018, c'est désormais fait.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Ainsi, tout le monde, même ceux qui ne veulent pas acheter un GPS ou un assistant à la conduite pourront vérifier s'il y a un radar sur le trajet à venir. 3 275 points sont cartographiés, en Métropole et Outre-mer.

Parmi cela, on trouve 1 993 radars fixes "classiques" (dont 728 prennent dans les deux sens). S'y ajoute 695 radars de franchissement de feu rouge ainsi que 407 radars discriminants. Il ne faut pas oublier les 102 radars tronçon (qui mesure la vitesse moyenne sur un tronçon de plusieurs kilomètres), les 78 radars de franchissement de passage à niveau. Enfin, 70 itinéraires de contrôle-leurres. Sur ces itinéraires, un seul panneau annonce un contrôle, avec un radar déplacé ci et là, ou absent.

Quand le site fonctionnera...

Théoriquement sur le site https://radars.securite-routiere.gouv.fr on trouve une carte avec possibilité (fonctionnalité somme toute classique) de zoomer et de connaître les détails sur un "radar". Les données devraient être mises à jour tous les deux mois. Pourquoi théoriquement ? Car, à date, le site est en maintenance. Trop de requêtes ? Peut-être. Mais, le certificat SSL n'est même pas pour le bon site !

Peut-être que, dans quelques jours, tout sera réglé. Mais, il faudra encore attendre pour que cette carte devienne vraiment intéressante. En effet, dès l'an prochain elle devrait afficher les données de l'accidentalité routière. Un moyen de voir si telle ou telle route que vous empruntez a un risque accru d'accident ou non.

Illustration : Sécurité routière

Pour résumer

Cela peut paraître étrange vu que les radars sont disponibles sur différents GPS ou assistants à la conduite, mais la Sécurité Routière n'avait jamais publié. C'était une promesse de début janvier 2018, c'est désormais fait.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.