par Elisabeth Studer

PSA : fermeture progressive de Melun-Sénart

Mauvais temps pour les salariés de PSA.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Mauvais temps pour les salariés de PSA.

Selon les syndicats, le groupe devrait prochainement annoncer la fermeture progressive de son site de Melun-Sénart (en Seine-Marne), lequel est spécialisé dans les pièces de rechange. Information confirmée par la suite par le constructeur automobile.

L'établissement employant 390 personnes à l'heure actuelle devra mettre la clé sous la porte en 2012.

L'annonce devrait être faite lors du comité central d'entreprise (CCE) qui se tiendra le 20 avril prochain.

L'opération aurait pour but de concentrer la logistique mondiales de pièces de rechange pour Peugeot et Citroën sur le site de Vesoul, distant de près de 400 kilomètres. Un réseau de magasins de proximité pour les pièces de rechange devant parallèlement être créé.

Selon un porte-parole du groupe, une grande partie des reclassements sera effectuée via mobilité interne et mise en place d'un plan de départs volontaires.

Vu l'ampleur du groupe, mobilité interne ne signifie pas pour déplacement limité .... Certes PSA laisse toutefois entendre que 100 postes seraient prochainement ouverts pour les salariés de Melun à Vesoul, des emplois devant être également créés dans les nouveaux magasins de proximité.

"Le site de Melun de ne trouve pas sa place au sein de cette nouvelle organisation, et c'est pourquoi son activité sera progressivement arrêtée" précise sans faire de détour le groupe automobile.

Lequel souligne également que "l'activité du site est en baisse depuis plusieurs années".

Les syndicats considèrent quant à eux que c'est "la première fois qu'un site en activité est fermé par PSA en France". Ils estiment ainsi que le groupe "enclenche" désormais "la vitesse supérieure".

Rappelons qu'en février 2009, le groupe avait d'ores et déjà annoncé le redéploiement à Vesoul de cinq cents personnes des sites de production de Sochaux, Mulhouse, Poissy, Rennes, de Tremery ou d'Aulnay, et ce pour un minimum de trois mois. Cette décision faisant alors passer les effectifs salariés du site de Vesoul de 3.300 à 3.800 personnes.

Sources : Reuters, Le Figaro, Le Monde

Pour résumer

Mauvais temps pour les salariés de PSA.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.