par Thibaut Emme

On vire la banquette et revoilà le Suzuki Jimny

Le Suzuki Jimny a dû quitter la scène commerciale cette année à cause des émissions de CO2. Le revoilà en version commerciale pour échapper aux règles des véhicules de passagers.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le Suzuki Jimny a dû quitter la scène commerciale cette année à cause des émissions de CO2. Le revoilà en version commerciale pour échapper aux règles des véhicules de passagers.

En France, nous avons le malus calculé sur les émissions de CO2. Mais, il y a également la loi CAFE qui force les constructeurs à réviser leurs gammes et à sabrer les motorisations trop émettrices. Le Jimny était homologué à 154 g/km en boîte manuelle ou 170 g/km pour la boîte automatique.

Pour contourner la loi CAFE qui vise les 95 g/km de moyenne pour les véhicules particuliers, Suzuki transforme son petit 4x4 en véhicule commercial (ou utilitaire). En effet, les véhicules commerciaux ont des objectifs d'émission bien plus hauts : 147 g/km.

Le CO2 en utilitaire est moins grave ?

Aussi, le petit Jimny ne pèsera pas le même poids dans le calcul global des émissions de Suzuki en Europe. Attendue pour 2021, cette modification intervient avant. On retrouve sous le capot le quatre cylindres essence 1,5 litre de 100 chevaux. La fiche d'homologation parle tout de même de 173/174 g de CO2/km ! Le plus gros changement est donc à l'intérieur. La banquette arrière est enlevée et remplacée par un plancher.

863 litres de coffre, des possibilités de créer des compartiments pour éviter aux affaires emportées de bouger et tout l'équipement du Jimny "passagers". L'évolution mécanique qui devrait permettre le retour du Jimny pour les particuliers est attendue pour 2022. D'ici là, il faudra se contenter d'un 4x4 deux places. Après tout pour faire du tout-terrain, doit-on être 4 à bord ? Pour le moment le prix de vente n'est pas indiqué. Visiblement, seule la version en boîte manuelle est proposée.

Pour résumer

Le Suzuki Jimny a dû quitter la scène commerciale cette année à cause des émissions de CO2. Le revoilà en version commerciale pour échapper aux règles des véhicules de passagers.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.