Lancer le diaporama
La Mercedes EQS montre son MBUX Hyperscreen 1
+1
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

La Mercedes EQS montre son MBUX Hyperscreen

La Mercedes EQS sera la grande limousine Mercedes 100% électrique. Cette luxueuse Mercedes aura droit à un écran allant virtuellement d'un montant de parebrise à l'autre.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Avec son MBUX (Mercedes Benz User Xperience), Mercedes met habituellement deux grandes dalles numériques sous un seul verre pour donner une impression de continuité et d'écran géant. Ou, plus récemment un grand écran central vertical doublé d'un écran pour les instruments de bord.

Ici, en option de l'EQS, on pourra avoir un MBUX Hyperscreen. Trois écrans seront installés sous une même glace pour donner l'illusion d'une bande numérique de 141 centimètres de large.

Dans le détail, l'écran des instruments de bord, pour le conducteur, fait 12,3 pouces de diagonale, c'est la même taille que le troisième écran, devant le passager. Au centre trône un écran de 17,7 pouces en position paysage. En plus d'être tactiles, les deux écrans, le central et celui du passager, sont avec une sensation haptique. En gros, l'écran vibre au toucher plutôt que de faire un bip.

Toujours sur l'écran central et celui du passager, Mercedes utilise la technologie OLED (diode électroluminescente organique ou LED organique). Chaque pixel est sa propre source de lumière (pas de rétroéclairage) et par conséquent, les contrastes sont plus importants, les couleurs plus brillantes et les couleurs noires correspondent à des pixels réellement éteints.

Prévu pour durer dans le temps

Côté ergonomie, les commandes de chauffage et de climatisation, tactiles, restent affichées en permanence. Cela évitera les critiques de ceux qui n'aiment pas chercher dans 3 menus pour changer la ventilation, et cela évite d'avoir des molettes physiques.

En plus d'avoir un retour haptique, Mercedes introduit des écrans avec des réponses différentes en fonction de la pression d'appui. Cela est rendu possible par l'emploi d'une mousse métallique et permet d'avoir des réponses différentes en fonction de l'appui.

Evidemment, un tel "écran géant" demande pas mal de précautions et d'anticipations de la part de Mercedes. Le verre trempé, résistant aux rayures, à la chaleur, etc. est aussi très facilement nettoyable selon le constructeur. C'est vrai que les empreintes un peu partout ne sont pas très esthétiques.

La caméra qui regarde l'attention du conducteur en permanence va également voir quand il regarde en direction de l'écran passager. Si des fonctionnalités de divertissement sont affichées et que le conducteur tente de les regarder, l'écran se coupe. De même, si le siège passager n'est pas occupé, cet écran affiche des images décoratives. L'hyperscreen n'est pas de série, et il faut avouer (cf. galerie) que sans lui, l'intérieur perd un peu son côté futuriste non ?

La grande Mercedes électrique la joue CLS

Si esthétiquement, cette EQS devrait être proche des canons de la gamme thermique, elle aura un profil différent de la Classe S. Le pavillon va plus loin sur la partie arrière et retombe plus doucement que la grande berline à l'étoile. En fait, de profil, on pourrait plus la rapprocher du CLS avec une ligne de caisse droite (remontante) et un pavillon en arc de cercle simple.

Les photos officielles camouflées donnent à penser que l'EQS sera à hayon et non à coffre. Reposant sur la nouvelle plateforme modulaire Electric Vehicle Architecture (EVA), cette EQS devrait avoir une puissance d'environ 475 chevaux, une batterie de 100 kWh et environ 700 km d'autonomie homologués, promis par Mercedes. Enfin, cela, c'était lors de la présentation de l'EQS Vision en 2019.

Notre avis, par leblogauto.com

Sur le papier, cet intérieur est très technoïde et très plaisant à l'oeil. Reste à voir la réalisation et le vieillissement dans le temps. Pour la réalisation, on peut être certains que Mercedes emploie les meilleurs méthodes pour une illusion de continuité de son MBUX Hyperscreen.

Pour la tenue dans le temps, Mercedes indique que son verre trempé est prévu pour durer, et que les écrans OLED (qui connaissent une fatigue naturelle d'usage) sont scrutés en permanence et que les affichages éviteront de rester figer sur une image fixe pour éviter la rémanence (une image fantôme reste affichée en permanence). L'écran doit même être protégé de la poussière.

Il en va de la crédibilité de Mercedes, de son image, et de celle de la future grande limousine luxueuse électrique.

Pour résumer

La Mercedes EQS sera la grande limousine Mercedes 100% électrique. Cette luxueuse Mercedes aura droit à un écran allant virtuellement d'un montant de parebrise à l'autre.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos