par Joest Jonathan Ouaknine

Mallory Park menacé?

Les circuits menacés, ça n'arrive pas qu'en France. Après Croft, c'est au tour de Mallory Park d'être dans le viseur des riverains et des promoteurs immobiliers.Mallory Park est un de ces vieux circuits britanniques. Il est construit sur une propriété où dit-on, Lord Byron aimait écrire des poèmes. Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, un hippodrome y est construit. Le promoteur fait faillite et l'endroit devient une piste cendrée pour motos. Puis de nouveaux propriétaires entrent en scène. Bob Gerard, vu en F1, intervient comme consultant. Le tracé est asphalté et il y fait rajouter une ligne droite. En 1956, le circuit ouvre ses portes.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Les circuits menacés, ça n'arrive pas qu'en France. Après Croft, c'est au tour de Mallory Park d'être dans le viseur des riverains et des promoteurs immobiliers.Mallory Park est un de ces vieux circuits britanniques. Il est construit sur une propriété où dit-on, Lord Byron aimait écrire des poèmes. Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, un hippodrome y est construit. Le promoteur fait faillite et l'endroit devient une piste cendrée pour motos. Puis de nouveaux propriétaires entrent en scène. Bob Gerard, vu en F1, intervient comme consultant. Le tracé est asphalté et il y fait rajouter une ligne droite. En 1956, le circuit ouvre ses portes.

Il connaît son heure de gloire dans les années 60-70, avec des courses de F2 et plusieurs Grand Prix hors-championnat. C'est ici que John Surtees disputera sa première grande compétition (sur deux roues) et que Jochen Rindt fera ses débuts "internationaux". La réouverture de Donington (qui n'est qu'à 30km de Mallory Park) est un coup dur. Il frôle la fermeture en 1982. Il rouvre en 1983, mais perd le BTCC et la F3. Depuis, c'est surtout un circuit de compétitions motos et une piste d'essai.

Dés 1985, des riverains se plaignent du bruit. Suite à une décision de justice, Mallory Park doit limiter le nombre de jours d'ouverture. Aujourd'hui, d'autres riverains viennent à la charge. Il y a une polémique car ils sont nouvellement arrivés à Kirkby Mallory (le village à proximité.) Ils ont donc acheté en connaissance de cause. Mallory Park les accuse d'être des paravents d'un promoteur immobilier. Les riverains forceraient le circuit à fermer et le promoteur pourrait le racheter à vil prix et en faire des lotissements. Le propriétaire du circuit déclare qu'une nouvelle réduction du nombre de jours d'ouverture mettrait en péril l'équilibre économique. L'affaire est d'autant plus mal engagée qu'il a pris l'habitude d'effectuer des travaux sans demander de permis de construire (ce qui ne plait évidemment pas à la mairie.)

Crédits photos: BTCC (photo 1) et Mallory Park (photo 2)

Pour résumer

Les circuits menacés, ça n'arrive pas qu'en France. Après Croft, c'est au tour de Mallory Park d'être dans le viseur des riverains et des promoteurs immobiliers.Mallory Park est un de ces vieux circuits britanniques. Il est construit sur une propriété où dit-on, Lord Byron aimait écrire des poèmes. Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, un hippodrome y est construit. Le promoteur fait faillite et l'endroit devient une piste cendrée pour motos. Puis de nouveaux propriétaires entrent en scène. Bob Gerard, vu en F1, intervient comme consultant. Le tracé est asphalté et il y fait rajouter une ligne droite. En 1956, le circuit ouvre ses portes.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.