par Thibaut Emme

Fiat-Chrysler accusé de tricher par l'EPA

Comment dit-on "dieselgate" en italien ? L'EPA (Environmental Protection Agency), soupçonne Fiat-Chrysler d'avoir violé le "Clean Air Act" en installant un logiciel possiblement truqué sur plusieurs de ses modèles vendus aux USA.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Des portions de codes non fournies par FCA

Les véhicules visés par l'EPA sont le Jeep Grand Cherokee et le Dodge Ram 1500 équipés du 3 litres diesel, sortis entre 2014 et 2016. L'EPA affirme que les émissions de NOx sont plus élevées que la norme, et ce, dans des conditions d'utilisation normales. 8 parties des logiciels de contrôles des émissions n'ont pas été fournies par FCA au CARB ou à l'EPA. En conséquence, FCA a violé la loi anti-pollution.

Cela concernerait 104 000 véhicules (au moins). L'EPA n'est pas la seule à avoir FCA dans son collimateur. En effet, le CARB (California Air Resources Board) a aussi déclaré que certains modèles du groupe violeraient les lois anti-pollution en vigueur. Là encore, la non fourniture du code des logiciels est en cause.

"Encore une fois, un constructeur automobile majeur a décidé de contourner les règles et a été pris. CARB et US EPA se sont engagés à renforcer leurs tests suite à l'affaire Volkswagen et ceci est le résultat de cette collaboration" accuse ouvertement Mary D. Nichols, membre du CARB.

"Tous les constructeurs doivent jouer selon les mêmes règles, et nous continuerons de traquer les entreprises qui gagnent un avantage de compétitivité injuste et illégal" ajoute Cynthia Giles pour l'EPA.

L'EPA et le CARB vont désormais "désosser" les voitures pour voir s'il y a d'autres logiciel ou équipements de triche. Si les morceaux de code non communiqués s'avèrent être des logiciels de triche, l'affaire pourrait être grave pour FCA après le scandale de Volkswagen. Si VAG se met en capacité d'encaisser l'énorme coût financier du dieselgate dans le monde (des dizaines de milliards d'euros NDLA), FCA de son côté n'aura pas la même capacité. En bourse, le titre a été très fortement chahuté aujourd'hui. Les actions en nom collectif sont déjà prêtes, et certaines déjà déposées.

FCA est serein et souhaite en finir au plus vite

Aussi, la réponse de FCA ne s'est pas faite attendre. Le constructeur se déclare déçu de la décision de l'EPA de rendre publique la notification de violation du Clean Air Act. Il assure que les véhicules incriminés sont conformes aux règles sur les émissions. En outre, ils sont équipés du SCR (l'équipement le plus efficace pour réduire les émissions de NOx NDLA). Fiat-Chrysler assure également avoir fourni des informations en nombre à l'EPA et autres autorités gouvernementales américaines pour expliquer le fonctionnement des systèmes de dépollution.

FCA rejette donc la balle dans le camp de l'EPA. Il indique même avoir proposé à l'organisme d'apporter des clarifications et des modifications sur les logiciels de contrôles des émissions polluantes. FCA nie employer des logiciels de triche (ou defeat devices en anglais) et souhaite rencontrer au plus vite l'EPA. Enfin, la "future administration". Ie. celle qui arrivera avec le Président Trump, moins tatillon sur la pollution.

Pour Fiat-Chrysler, cette déclaration de l'EPA tombe au moment où Sergio Marchionne éviquait un rapprochement avec GM. Si cette affaire se développe comme le dieselgate, cela mettrait FCA en très mauvaise posture pour négocier un mariage. L'EPA a-t-elle réagit trop promptement, échaudée par le dieselgate de VW ? Ou bien FCA a-t-il réellement triché avec ses émissions polluantes et cherche à dissimuler les logiciels en cause ? Quoi qu'il en soit cela écorne un peu plus l'image de l'automobile en général.

Source : EPA, FCA, illustration : FCA

Pour résumer

Comment dit-on "dieselgate" en italien ? L'EPA (Environmental Protection Agency), soupçonne Fiat-Chrysler d'avoir violé le "Clean Air Act" en installant un logiciel possiblement truqué sur plusieurs de ses modèles vendus aux USA.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.