par Thibaut Emme

Equipements neige : obligatoires, mais pas de PV !

Bienvenue en France, pays de l'absurdité administrative. Malgré son entrée en vigueur au 1er novembre 2021, l'obligation de détenir des équipements neige ne sera pas sanctionné par une amende. Elle est pas belle la vie ?

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Souvenez-vous des éthylotests. Annoncés fin 2011, les éthylotests devaient devenir obligatoires au 1er juillet 2012. Devant les protestations, le gouvernement d'alors (Présidence Sarkozy) avait fait machine arrière et rendu les éthylotests obligatoires dans les véhicules, sans, toute fois, être assujettis à une infraction en cas de non-détention.

Depuis quelques semaines, l'obligation de détenir un équipement neige (chaînes, chaussettes ou pneus hiver) devient concrète et...la grogne aussi. 48 départements sont concernés par l'obligation. Mais, déjà, ce sont les préfets qui indiquent les routes et les communes concernées par l'obligation. Si certains préfets comme celui du Puy-de-Dôme ont fait du zèle en mettant tout le département dans la zone concernée, d'autres font de la résistance en indiquant vouloir ne mettre personne, rendant la mesure caduque de fait.

Surtout, il y a eu un "gloubi-boulga" dans certains grands médias qui ont parlé de "pneus hiver obligatoires". Or, la mesure concerne certes les pneus, mais aussi la simple détention de chaînes dans le coffre. Il suffit alors d'en acheter une paire au cas où (si on n'en a pas déjà) et de les y mettre en permanence. Fin de la blague.

Voilà la Sécurité Routière qui précise : "Des opérations d’information et de pédagogie accompagneront la mise en place de ce dispositif dans les prochaines semaines. Les éventuels manquements à l’obligation de détenir des chaînes à neige dans son coffre ou d’équiper son véhicule de pneus hiver dans les départements concernés ne seront pas sanctionnés cet hiver".

Bingo ! On retrouve l'obligation sans sanction (autant dire...pas d'obligation). C'est sans doute reculer pour mieux sauter et on ne saurait trop vous conseiller de passer pour la saison froide aux pneus hivers (ou carrément quatre saisons).

La fausse bonne idée

Sur le principe (de précaution), l'idée est louable. Il s'agit de communiquer sur le risque d'accidents et de perturbations sur la route en cas de chute des températures ou de chute de neige locale. En gros, il faut être "toujours prêt" à mettre les chaînes (métal ou tissu) ou rouler avec des pneus adaptés.

Dans l'application, c'est...français. 48 départements ont été identifiés comme plus susceptibles d'avoir de la neige ou des températures très basses. Ces départements dits "situés dans des massifs montagneux" ont des configurations totalement hétéroclites. En effet, le Puy-de-Dôme a souvent des conditions hivernales dures sur son ensemble, tandis que les Alpes-Maritimes ou d'autres départements mi-montagne, mi-mer ou mi-plaine ont des conditions variables selon l'endroit et l'altitude.

Donc, l'administration a demandé aux Préfets de désigner les endroits où cela deviendra obligatoire, même s'il n'y a pas de neige annoncée, même si on ne fait que traverser la zone. Sauf que des températures en dessous de 7° (seuil conseillé pour les pneus hiver NDLA), on en a un peu partout en Métropole. Le Nord de la France est souvent concerné par des épisodes neigeux. Mais, là, pas d'obligation. Et l'Ile-de-France qui est toujours un incommensurable bourbier en cas d'épisode floconneux n'est pas concernée. Pourtant, la neige à Paris, il y en a eu en janvier 2021.

La mesure avait déjà été repoussée de 2020 à 2021. Désormais, elle est obligatoire sans sanction, en attendant le prochain épisode. Bon, sinon une paire de chaînes premier prix, c'est 20 € environ. A mettre à côté de l'éthylotest périmé...

Pour résumer

Bienvenue en France, pays de l'absurdité administrative. Malgré son entrée en vigueur au 1er novembre 2021, l'obligation de détenir des équipements neige ne sera pas sanctionné par une amende. Elle est pas belle la vie ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.