par Frederic Papkoff

Cadillac CTS-V Sportwagon, dernière pièce du puzzle

Dévoilée en avant première au salon de New York en avril dernier, la version break de la CTS-V arrive sur le marché, sans aucun changement par rapport au show-car. Avec cette version ultime, la gamme de la CTS est à présent au grand complet.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Dévoilée en avant première au salon de New York en avril dernier, la version break de la CTS-V arrive sur le marché, sans aucun changement par rapport au show-car. Avec cette version ultime, la gamme de la CTS est à présent au grand complet.

La CTS est aujourd'hui l'un des pierres fondamentales du renouveau de Cadillac. Une gamme à présent au grand complet avec la CTS berline, coupé et break, doublées (triplées) des version "V" dans les trois mêmes carrosseries. Les esprits chagrins pourront simplement regretter l'absence d'une variante découvrable.

On retrouve donc dans cette CTS-V Sportwagon leV8 LS9 partagé avec la Corvette ZR1. D'une cylindrée de 6,2 et doté du compresseur, il est toutefois ici légèrement dégonflé par rapport à la ZR1, avec seulement 556 ch, soit autant que le coupé et la berline. Les seules différences  par rapport à ces dernières tiennent dans le fait qu'il s'agit d'un break : hayon motorisé, système de cloisonnement du coffre...

[zenphotopress album=10576 sort=random number=12]

Pour résumer

Dévoilée en avant première au salon de New York en avril dernier, la version break de la CTS-V arrive sur le marché, sans aucun changement par rapport au show-car. Avec cette version ultime, la gamme de la CTS est à présent au grand complet.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.