par Thibaut Emme

Le bus scolaire américain jaune en voie de disparition ?

Après la Ford Crown Victoria, c'est au tour du bus de ramassage scolaire jaune iconique d'être menacé. Et par une navette autonome en plus.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Après la Ford Crown Victoria, c'est au tour du bus de ramassage scolaire jaune iconique d'être menacé. Et par une navette autonome en plus.

C'est en Floride que les premiers exemplaires d'une navette opérée par le Français Transdev ont été mis en service il y a deux semaines. Transdev c'est une filiale de la "Caisse des Dépôts et Consignations". La société a déjà impliquée avec le constructeur Lohr pour une navette autonome.

Ici, c'est le ramassage scolaire de Babcock Ranch qui se fera avec les navettes électriques autonomes de Transdev. Pour l'occasion, la navette est...jaune. Ouf l'essentiel est préservé. Pour le reste, la navette peut accueillir 12 enfants à son bord. La navette s'arrête à la demande (via un smartphone) devant la porte de la maison.

La navette d'EasyMile, l'EZ10 Gen II ne va aller qu'à 8 mph (environ 13 km/h) dans un premier temps. Mais, elle peut aller à 30 km/h en totale autonomie. Pour les premiers mois d'utilisation des navettes, une personne dédiée à la sécurité restera à bord. Mais, confirme Transdev, cette personne ne conduira pas.

Babcock Ranch, une certaine vision de la ville

A Babcock Ranch, on pense plus loin que la navette scolaire autonome. En effet, on envisage déjà les livraisons autonomes depuis les petites ou grandes surfaces, mais aussi les systèmes de messageries pour envoyer lettres ou paquets depuis les entreprises.

Et pour sa vision, Babcock Ranch met les moyens. C'est une ville toute nouvelle, sortie de terre récemment. Babcock Ranch se veut une ville durable. La ville est alimentée en électricité par l'énergie solaire, elle dispose de la fibre, du wifi gratuit partout en ville, etc. Depuis janvier 2018, la navette autonome était en démonstration. Avec l'arrivée des nouveaux habitants, la navette passe en production.

Illustration : Transdev

Pour résumer

Après la Ford Crown Victoria, c'est au tour du bus de ramassage scolaire jaune iconique d'être menacé. Et par une navette autonome en plus.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.