par Thibaut Emme

52 millions de cartes grises, 39 millions de véhicules

Selon les données de AAA Data, le parc roulant français s'établirait à 39 millions de véhicules. Mais, il existe 13 millions de certificats d'immatriculation en plus.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Pour arriver à ces chiffres, AAA Data a passé deux ans à analyser les flux de données des cartes grises pour arriver à la conclusion : "Après analyse, nous sommes en mesure de révéler que si le parc administratif comprend bien 52 millions de véhicules, le parc roulant atteint quant à lui 39 millions de véhicules".

Autres chiffres intéressants, 93% du parc est détenu par des particuliers. L'âge moyen des véhicules ne cesse d'augmenter. Désormais, il est de 10,6 ans. L'âge est très disparate selon le département que l'on regarde. Autant les départements d'Ile de France ont un parc automobile très récent (48% de véhicules ont moins de 5 ans), autant l'Ariège, la Creuse, la Dordogne et le Lot ont le parc le plus âgé.

Enfin, les berlines sont toujours majoritaires dans le parc. Mais, si on se focalise sur les voitures récentes, les SUV prennent la première place. D'ailleurs, leur proportion dans le parc roulant augmente, et est désormais de 16%.

Notre avis, par leblogauto.com

Les données analysées par AAA Data sont intéressante pour connaître l'évolution du parc roulant français. L'âge continue d'augmenter même s'il reste l'un des plus jeunes d'Europe. Le fait que les départements ruraux ont les parcs les plus anciens n'est pas vraiment une surprise. Le parc particulier y est plus important que dans les grandes villes. En outre, on peut facilement imaginer que dans ces départements, on ne change pas de voiture aussi souvent qu'ailleurs.

Mais l'élément le plus intéressant est donc les 13 millions de cartes grises dans la nature sans véhicule roulant attaché. D'où viennent-elles ? Probablement de véhicules posés dans les champs ou les granges, et oubliés. Certainement aussi de véhicules vendus pour pièces et dont la CG reste dans un tiroir. Mais, également de véhicules qui sont partis à l'étranger, à destination de l'Europe de l'est ou de l'Afrique.

On peut aussi envisager que certaines destructions de véhicules ne sont pas, ou mal signalées à l'Etat (à dessein ?) qui ne radie donc pas le certificat. Toujours est-il que le changement de système d'immatriculation pour le système SIV (Système d'Identification des Véhicules) n'a pas permis de réduire le nombre de cartes grises dans la nature.

Pour résumer

Selon les données de AAA Data, le parc roulant français s'établirait à 39 millions de véhicules. Mais, il existe 13 millions de certificats d'immatriculation en plus.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.