par Pierre-Laurent Ribault

Vandenbrink 599 GTO : déjà trois exemplaires vendus

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le styliste hollandais Michiel van den Brink n'a pas raté son coup en septembre dernier, réussissant, c'est un exploit, à amadouer nombre de gardiens du temple malgré l'utilisation hardie de l'abréviation sacrée GTO. Les trois lettres sont accolées à un dessin qui se veut une interprétation moderne sur base Ferrari 599 de l'intouchable 250 GTO, que nous vous présentions sous diverses livrées à l'époque. Plus fort encore, il a déjà réussi à attirer, tel qu'il en fait part ces jours-ci, trois clients pour sa voiture qu'il compte réaliser en cinq exemplaires.

La Vandenbrink 599 GTO recevra une carrosserie en aluminium sur une plateforme de 599 GTB Fiorano, réalisée par le spécialiste hollandais de la restauration Ferrari Alwin Hietbrink. Vandenbrink prend bien soin cependant de préciser que Ferrari n'est en rien mêlée au projet. Pas de cavallino sur cette belle carrosserie, donc, et c'est logique tant que la voiture n'est encore qu'un modèle numérique dans un ordinateur hollandais. Ca changera peut-être quand elle aura vu le jour... même si une autre GTO sur base 599 est en cours de réalisation, avec la bénédiction de l'usine, celle-là.

Il reste (théoriquement) deux exemplaires de la GTO hollandaise à allouer, avis aux amateurs fortunés, du genre de fortune où les chiffres ne comptent même plus. Pour ce prix inavoué, Vandenbrink est prêt à tout faire sur mesure, c'est bien le moins. La Vandenbrink 599 GTO, bientôt dans un Concorso d'Eleganza prêt de chez vous.

Source: Vandenbrink Design via Autoblog.nl

Lire également:

Vandenbrink GTO, la prochaine Ferrari sur mesure

Ferrari 600 GTO : le retour du NART ?

Pour résumer

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.