par La rédaction

Trois fois plus de conducteurs sans permis

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Janvier est le mois des statistiques, en voici une nouvelle. Aprs les diffrentes annonces de ces derniers jours au sujet de la scurit routire, on apprend aujourd'hui que 33030 conducteurs ont t contrls sans  permis en 2005 contre 9756 en 2004 et 2937 en 2002. Si les chiffres sont incontestables, force est de constater que les spcialistes de la scurit routire ont bien du mal se mettre d'accord sur les raisons de cette hausse spectaculaire. Selon Rmy Heitz, dlgu interministriel la scurit routire, il est "certain que l'augmentation du nombre d'invalidations de permis est lie au durcissement de la politique de scurit routire". Il est vrai qu'en 2005, 50000 permis ont t annuls. 

Mais pour Jean-Pascal Assailly, psychologue spcialiste de la scurit routire,

cette hausse s'explique par la mise en place du permis probatoire (6

points les deux premires annes) et par la difficult d'accs

l'apprentissage de la conduite par les classes les plus dfavorises.

Dominique Perben, ministre des transports, s'est montr particulirement inquiet par ces chiffres et a rappel que la conduite sans permis est dsormais un dlit et non plus une contravention de 5me classe.

Afin de rduire ce phnomne, les spcialistes prconisent, d'une part la confiscation plus systmatique du vhicule du contrevenant et d'autre part de faciliter l'accs au permis pour ceux qui ne le passent pas en tendant l'offre du permis 1 euro aux plus dmunis.

Enfin, Jean-Pascal Assailly s'est montr particulirement inquiet par ce phnomne en terme de violence routire: "quelqu'un qui conduit sans permis n'a rien perdre et cela peut pousser une

dgradation des comportements dangereux". C'est un point de vue qui se dfend.

Pour résumer

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.