par Thibaut Emme

TotalEnergies propose 0,10 €/l de ristourne, mais pas pour tous

TotalEnergies a annoncé aujourd'hui plusieurs gestes en faveur du pouvoir d'achat des Français dont une ristourne sur le carburant. Mais, ce ne sera pas pour tout le monde.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

L'un des gestes est un "chèque gaz" de 100 € "pour ses clients gaz en situation de précarité énergétique". Cela concernera environ 200 000 abonnés au gaz qui ont été concernés par le chèque énergie de l'Etat. Cela double donc le montant de l'aide pour les bénéficiaires.

En ce qui concerne le carburant, le pétrolier, pardon, l'énergéticien propose une remise en caisse de 5 # pour 50 litres. C'est donc 10 centimes par litre de carburant, quel que soit le carburant. Cette baisse sera maintenue pendant 3 mois ! Un sacré coup de pouce pour ceux qui n'ont d'autre choix que de prendre leur voiture thermique pour aller au travail par exemple.

Cette remise ne se verra pas sur le prix affiché mais sera faite en caisse, à partir du 14 février prochain. Pour cibler précisément les personnes qui en ont le plus besoin, TotalEnergies indique que ce sera fait dans 1150 stations "situées en zones rurales". La liste n'est pas encore connue mais le sera dès ce weekend. Normalement, ce sont les stations des communes de moins de 6000 habitants, en Métropole ou les Outre-Mer.

"En mars 2020, au début de la crise du Covid-19, TotalEnergies s’était mobilisé pour soutenir les personnels soignants hospitaliers de France en mettant à leur disposition des bons d’essence. Aujourd’hui, alors que les marchés de l’énergie connaissent de fortes hausses, nous avons décidé de nouvelles actions de solidarité pour aider nos clients les plus impactés à faire face à leurs factures de gaz et de carburants" a déclaré Patrick Pouyanné, Président-directeur général de TotalEnergies.

15 milliards d'euros de bénéfices en 2021

Ce geste pour TotalEnergies représente environ 50 millions d'euros et réduit sa marge faite en France de 30% selon l'entreprise.

Evidemment, certains esprits ronchons se sont déjà exprimés en disant que l'ex-Total n'en faisait pas assez. Demain 10 février 2022, TotalEnergies doit annoncer 15 milliards d'euros de bénéfice sur 2021. Les 30 millions sont donc "une paille" rapportés à ses 15 milliards. Mais, insiste Pouyanné, cela représente 1/3 de la marge faite en France sur les carburants, le gaz et l'électricité.

D'aucuns voudraient (pourquoi ?) que TotalEnergies redistribuent aux Français les marges faites à l'étranger ou sur d'autres produits de la pétrochimie. Faut-il rappeler que Total n'est pas une entreprise publique ? En tout cas, pour ceux qui verront le prix du gazole passer de 1,65 à 1,55 €/l, cela allègera un peu la facture.

Reste que la répartition des stations qui feront la ristourne risque de faire grincer des dents. En quoi quelqu'un qui fait 40 km par jour depuis une commune de 10 000 habitants "mérite" moins la ristourne qu'une personne qui habite une commune de 5 000 habitants et ne fait par exemple que 10 km ? Il risque d'y avoir une ruée sur ces stations si la ristourne n'est pas effacé par l'aller-retour vers celles-ci.

On demande quand un chèque déplacement à L'Oréal ? On le vaut bien, non ?

Pour résumer

TotalEnergies a annoncé aujourd'hui plusieurs gestes en faveur du pouvoir d'achat des Français dont une ristourne sur le carburant. Mais, ce ne sera pas pour tout le monde.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.