par Joest Jonathan Ouaknine

F2: ô Ricardo! Suspends ton vol... (avec vidéo)

Vous avez aimé F2 (ainsi que celle d'Ivan Samarin, hors-champ) et s'apprête à atterrir!

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Vous avez aimé la cabriole de la Mini Australienne? Alors vous aimerez celle de Ricardo Texeira! Dimanche dernier, à Marrakech, en prologue du WTCC, le pilote Portugo-Angolais s'est offert un beau vol-plané. On pourrait croire que sur l'image ci-contre, il est en train de décoller suite à un contact. En fait, il vient de passer au dessus des deux F2 (ainsi que celle d'Ivan Samarin, hors-champ) et s'apprête à atterrir!

Ce n'est pas la première fois que Teixeira fait les gros titres. Son passage en F3 Anglaise, en GP2 et en GP2 Asia fut totalement anonyme.

En revanche, en 2008, on l'a annoncé chez Toro Rosso, puis chez Williams! En fait, la presse Angolaise a pris son désir de voir un Angolais en F1 pour une réalité et d'autres ont bêtement recopié les articles...

Ainsi, il a trouvé en refuge en F2.

Le samedi, à Marrakech, dans la course 1, il termina 5e (son meilleur résultat.)

Le lendemain, dans le premier tour, Teixeira compte bien doubler Ivan Samarin. Le Russe lui ferme la porte et le Portugo-Angolais décolle. Il compte alors se détacher et aller l'engueuler, lorsqu'il se rend compte qu'il est en l'air! Il se recroqueville dans son cockpit en prévision de l'atterrissage, mais tout se passe sans bobos.

Voici la scène depuis la voiture de Paul Rees, qui était devant:

http://www.youtube.com/watch?v=ptmg3Q0sqWI

On peut tout de même se poser de sérieuses questions sur la multiplication des courses de monoplaces (F2, GP2, GP2 Asia, WSR, Euro F3000, Superleague...) ces dernières années. Pour remplir le plateau, on y embauche des gentleman-drivers qui n'ont rien à faire là.

Teixeira allait trop vite et le comportement de Samarin était irresponsable. Le résultat fut un "strike" avec 4 voitures (celles de Benjamin Bailly, Nicola Demarco, Parthiva Sureshwaren et Jack Clarke) en victimes collatérales des deux furieux. Quant à Rees, il su opportunément slalomer entre les épaves et décrocher une 8e place.

Source:

Autosport

Pour résumer

Vous avez aimé F2 (ainsi que celle d'Ivan Samarin, hors-champ) et s'apprête à atterrir!

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.