par Nicolas Meunier

Design : la marque de l'année

Pour finir ce palmarès des designs de lannée, il convenait de consacrer une marque. Il sagit de Citroën. Explications.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Cette année, la marque aux chevrons a joué sur tous les fronts, avec des modèles et concepts reflétant son dynamisme retrouvé. Une fraîcheur qui se faisait attendre depuis longtemps après un très gros passage à vide dans les années 1980 et 1990, où les modèles étaient loin de faire rêver. Les prémices se nommaient Xsara Picasso et C3. Aujourdhui, Citroën possède une gamme dont le style na rien à envier à la concurrence, la plaçant comme une des marques françaises les plus en vue. Cette année, tout a commencé en janvier au salon de Bruxelles, avec la présentation de la C5 berline. Un modèle plutôt classique mais immédiatement reconnaissable comme Citroën, faisant une quasi-unanimité.

A Genève a suivi la version break, officiellement dénommée Tourer. Même style, même succès. Toutefois, lévénement de lannée se jouait à domicile, au parc des expositions de Paris en octobre, à quelques encablures des anciennes usines du quai de Javel. Il sagissait bien entendu du Mondial de lautomobile. En production, la star est le C3 Picasso. Un monospace concurrent du Renault Grand Modus. Malgré une philosophie de design complètement opposée à la C5, Citroën a réussi là encore une quasi unanimité. Etonnant pour un style aussi original. En effet, la marque aux chevrons est la première à avoir transposé le concept du cube japonais en version européenne, coupant ainsi lherbe sous le pied du Nissan Cube, qui arrivera plus de six mois après.

Les deux concepts qui laccompagnaient étaient plus discutables, offrant toutefois chacun leur intérêt. La GT, conçue pour le jeu vidéo Gran Turismo, na pas manqué de ravir les amateurs de manga par son design. Son intérieur faisant un large appel au cuivre (comme avant elle la Sivax Izana) était tout aussi spectaculaire.

Quant au crossover Hypnos, il sagit, comme tous les concepts cars français ou presque, dun questionnement sur le futur du haut de gamme. Si la carrosserie ne restera pas dans les annales (elle a toutefois le mérite dannoncer quelques détails futurs), cest lintérieur en hélice multicolore qui est remarquable.

Enfin, il convient de ne pas oublier la 2CV. Pour une fois, Citroën a osé revenir sur son passé (enfin !) avec une très jolie version Hermès présentée au Mondial, commémorant les 60 ans de ce modèle mythique.

Lactivité en design de Citroën cette année méritait bien que lon sy arrête. Il ne reste plus quà espérer quelle soit aussi intéressante lannée prochaine, malgré labsence de salon international à domicile.

Pour résumer

Pour finir ce palmarès des designs de lannée, il convenait de consacrer une marque. Il sagit de Citroën. Explications.

Nicolas Meunier
Rédacteur
Nicolas Meunier

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.