par Elisabeth Studer

Stellantis Hordain : çà gaze pour l'hydrogène

Bientôt fini le diesel pour l’usine Stellantis de Hordain (Nord), qui produit des camionnettes de marques telles que Peugeot, Fiat ou Toyota. Si le site effectue actuellement sa transition vers l'électrique, il devrait bientôt produire des véhicules à hydrogène.
Se rendant sur le site jeudi, le patron de Stellantis, Carlos Tavares, a annoncé que le groupe allait mettre l’accent sur les véhicules dotés de pile à combustible, technologie encore peu déployée et qui fait l’objet d’une faible production en série et dont l’intérêt environnemental est soumis à controverse.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Stellantis Hordain : 5000 utilitaires à hydrogène par an en 2024

Stellantis lancera en 2023 la production en série d'utilitaires équipés d'une pile à combustible, système à hydrogène alimentant une batterie et un moteur électrique.

En 2024, le site de Hordain devrait être doté d'une capacité de fabrication de 5.000 utilitaires équipés d'une pile à combustible par an, soit 3% de sa production globale annuelle.

Avec un investissement de 10 millions d'euros, l'usine ajoutera à certains des véhicules en bout de ligne le réservoir, les batteries additionnelles et la pile à combustible.

Les véhicules seront vendus sous les marques Peugeot, Citroën et Opel, et seront destinés aux marchés allemand et français, tous deux largement « pourvus » en subventions pour ce type de motorisations.

Quelques dizaines de véhicules à hydrogène avaient déjà été assemblés dans l'usine de Rüsselsheim (Allemagne).

2400 salariés, 628 véhicule /j en 2022

A l'heure actuelle, les 2.400 salariés de Hordain soutenus par de nombreux de robots permettent la production de 628 véhicules par jour, 24 heures sur 24.

Sur une ligne de montage unique sont assemblés les six véhicules jumeaux, produits sur le même châssis, en version utilitaire comme en version passagers : les Toyota Pro-Ace, Opel et Vauxhall Vivaro, Peugeot Expert, Fiat Scudo et Citroën Jumpy.

"Le site a fait d'énormes progrès en qualité au cours des trois dernières années", s'est félicité Carlos Tavares. Il sera "dès la fin de cette année le plus performant au monde pour les véhicules utilitaires", même s'il doit encore baisser ses coûts, estime le dirigeant.

Virage électrique en 2020

C’est en 2020 que Hordain a effectué son virage électrique. 43% des modèles sont désormais dotés désormais d’une batterie pour VE.

Ce type de motorisation ne représentait pourtant que 3% des ventes européennes d'utilitaires en 2021, contre 90% de diesel, selon les chiffres des constructeurs.

Outre-Manche, l'usine Stellantis de Luton continue de fabriquer de nombreuses versions diesel, Hordain représentant pour sa part la polyvalence et l'adaptation du groupe à la transition énergétique.

Plus adaptés aux trajets extra-urbains que les électriques, ces utilitaires promettent une autonomie de 400 kilomètres pour une recharge en quelques minutes.

Tavares parie sur des flottes d’entreprise

Selon Carlos Tavares, la diffusion des véhicules à hydrogène "passera plutôt par les flottes des grandes entreprises qui pourront investir" et installer des stations de recharge dans leurs locaux où les chauffeurs viendront recharger les véhicules après leur journée.

Stellantis a d’ores et déjà passé un partenariat avec Engie pour proposer une offre tout-en-un, avec véhicule, borne et hydrogène.

L'offre à hydrogène devrait être étendue progressivement aux gros utilitaires, comme le Fiat Ducato et aux pickups comme le Dodge Ram, dans les usines du groupe en Italie, en Pologne ou aux Etats-Unis, a indiqué le patron de Stellantis.

Notre avis, par leblogauto.com

La construction en série des véhicules utilitaires devrait faire baisser le prix unitaire du véhicule, lequel affiche tout de même pour l’instant un tarif à 110.000 euros l'unité (hors bonus). Reste encore à s’assurer que le réseau de distribution puisse satisfaire la demande. Ce qui n’est pas gagné. Autre défi et non des moindres : « verdir » la production d’hydrogène qui est très faiblement basée sur des énergies renouvelables à l’heure actuelle. Faisant douter plus d’un sur ses supposées vertus environnementales. D’autant plus que sa production nécessite beaucoup d’énergie.

 

Sources : AFP, Stellantis

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

L’usine Stellantis de Hordain (Nord), qui produit des camionnettes de marques telles que Peugeot, Fiat ou Toyota effectue actuellement sa transition vers l'électrique, elle devrait bientôt produire des véhicules à hydrogène.
Se rendant sur le site jeudi, le patron de Stellantis, Carlos Tavares, a annoncé que le groupe allait mettre l’accent sur les véhicules dotés de pile à combustible, qui fait l’objet d’une faible production en série au niveau mondial et dont l’intérêt environnemental est soumis à controverse.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.