par La rédaction

Renault constructeur de voitures électriques ?

Est ce que 2008 serait lannée de revirement total de lindustrie automobile française en direction de la conception et de la production de voitures électriques et autres véhicules « propres » ? Quelques signes vont dans cette direction enthousiasmante, synonyme selon nous de leadership industriel et technologique retrouvé pour notre pays qui en a grandement besoin.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Est ce que 2008 serait lannée de revirement total de lindustrie automobile française en direction de la conception et de la production de voitures électriques et autres véhicules « propres » ? Quelques signes vont dans cette direction enthousiasmante, synonyme selon nous de leadership industriel et technologique retrouvé pour notre pays qui en a grandement besoin.

Parmi ces signes un grand groupe industriel français, Bolloré qui va sortir deux modèles de véhicules électriques dans les 12 mois à venir. La Blue Car sous sa propre bannière, la première Pininfarina électrique sous celle du constructeur designer italien.

Suivra la Cleanova II de SVE/Dassault qui pourrait également remporté un fort succès si son prix, épaulé par le bonus étatique, est accessible. Elle serait dailleurs, elle ou la Blue Car, la voiture dAutolib, autre projet français majeur dans le développement de lusage du véhicule électrique.

Mais la plus grosse surprise pourrait venir de Renault. On vous avait titillé à ce propos en Novembre dernier, révélant grâce aux médias israéliens, que notre cher constructeur national était pressenti pour fournir tout ou partie des véhicules de base du projet Better Place (une base de mégane par exemple). Ce projet un peu fou du magnat Shai Agassi de créer un réseau de location / vente / recharge en accès libre de véhicules électriques et à hydrogène (Pac) dans différents pays, le premier dentre eux étant Israël. On parle ici de réseau de plusieurs dizaines de milliers de véhicules.

Et si les rumeurs du moment indiquaient que le constructeur Chinois Chery, ou encore la société innovante Quantum pourraient également être de la partie, la venue prochaine de Carlos Ghosn en Israël à loccasion dune cérémonie de lancement de Better Place, nous laisse avec tous les espoirs. Le groupe Renault / Nissan pourrait ainsi être un des artisans de la conception/ production / vente des véhicules électriques (lutilisation de Pac est plus conditionnelle il nous semble), en créant dans un premier temps un centre de recherches dédié en Israël. Ceci confirmerait de plus les déclarations de Carlos Ghosn au salon de Tokyo concernant ses vues sur la production de masse de voitures électriques pour 2012.

Aux dernières nouvelles les voitures ne seront pas nécessairement fabriquées en Israël et rappelons le gouvernement israélien sest déjà engagé à détaxer le plus possible lachat de ces véhicules dans leur pays. Linvestissement global pour le lancement du projet est estimé entre 150 et 300 millions de dollars.

La cérémonie de lancement se tiendra le 21 janvier prochain dans le Palais du Président de lEtat dIsraël, en présence du gouvernement.

On retiendra notre souffle jusquà cette date !

Sources : Globes via Autobloggreen

Lire également dans les projets enthousiasmants : la voiture à air comprimé

Galerie de la Kangoo pressentie pour le projet

 

Pour résumer

Est ce que 2008 serait lannée de revirement total de lindustrie automobile française en direction de la conception et de la production de voitures électriques et autres véhicules « propres » ? Quelques signes vont dans cette direction enthousiasmante, synonyme selon nous de leadership industriel et technologique retrouvé pour notre pays qui en a grandement besoin.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.