par Elisabeth Studer

Jaguar Land Rover : Defender à hydrogène en projet

Jaguar Land Rover va développer un véhicule à hydrogène basé sur le nouveau SUV Defender et prévoit de commencer à tester le prototype l'année prochaine.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

JLR : objectif de ne produire que des véhicules à zéro émission d’ici 2036

Le programme de développement de prototypes, connu sous le nom de Projet Zeus, fait partie de l'objectif plus large de JLR de ne produire que des véhicules à zéro émission d'ici 2036. JLR s'est également engagé à avoir zéro émission de carbone dans toute sa chaîne d'approvisionnement, ses produits et ses opérations d'ici 2039.

JLR fait appel à des financements externes

Le projet Zeus est partiellement financé par le Advanced Propulsion Center soutenu par le gouvernement britannique. Le constructeur automobile a également fait appel à AVL, Delta Motorsport, Marelli Automotive Systems et le UK Battery Industrialization Center pour aider à développer le prototype.

Un véhicule à hydrogène fidèle à l’image de Land Rover

Le programme d'essais est conçu pour aider les ingénieurs à déterminer comment développer un groupe motopropulseur à hydrogène qui répondrait aux normes de performance et de capacité (comme le remorquage et le tout-terrain) auxquelles les clients Land Rover s'attendent.

Peu de véhicules à hydrogène présents sur le marché

Peu de véhicules électriques à pile à combustible, également connus sous le nom de FCEV, sont aujourd'hui sur le marché en partie à cause du manque de stations de ravitaillement. La Toyota Mirai en est un exemple.

Les données de l'Agence internationale de l'énergie et les engagements récents des constructeurs automobiles suggèrent toutefois que cela pourrait changer. Le mois dernier, le président de BMW, Oliver Zipse, a déclaré que le constructeur automobile prévoyait de produire un petit nombre de X5 à pile à combustible l'année prochaine.

Notre avis, par leblogauto.com

Vaste défi auquel s’attaque Land rover : développer un véhicule à hydrogène capable d’affronter tous les terrains - ou presque - et d’offrir toutes les fonctionnalités qui ont fait son succès.

« Les véhicules à pile combustible à hydrogène, FCEV, délivrent une haute densité d’énergie, permettent un ravitaillement rapide et une perte minimale d’autonomie par basse température, ce qui en fait la technologie idéale pour les véhicules plus lourds, à autonomie plus longue, ou pour ceux que l’on utilise dans des environnements très chaud ou très froids » estime le constructeur.

Pour résumer

Jaguar Land Rover va développer un véhicule à hydrogène basé sur le nouveau SUV Defender et prévoit de commencer à tester le prototype l'année prochaine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.