Lancer le diaporama
Porsche 928 restomod
+13
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Porsche 928 Nardone : restomod à la française

La start-up aixoise Nardonne Automotive a présenté à la Milan Design Week un bluffant restomod de la Porsche 928, basé sur une S4, histoire de changer un peu de la 911. Le restomod a été développé en partenariat avec BorromeodeSilva – le studio milanais qui a également travaillé sur le restomod Delta Integrale – et Podium Advanced Technologie, une entité qui a collaboré avec Glickenhaus pour le développement de son hypercar. Du très beau monde donc.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Il n'ya  pas que la 911 dans la vie !

Sortie en 1977 et élue voiture européenne de l’année en 1978 – cas unique pour une GT – la Porsche 928 n’est pas la favorite des Porschistes puristes, mais elle a connu un certain succès, notamment aux USA. Voulue pour sortir la marque de la « monoculture » 911, la Porsche 928 était équipée d’un V8 en position longitudinale avant et d’un essieu arrière multibras « Weissach » novateur. La 928 se distinguait aussi par un design original en son temps, galbé, avec de grandes surfaces vitrées et ses fameux phares escamotables, qui incarnent désormais à fond les eighties.

Un look conservé mais subtilement mis à jour

Les panneaux de porte, les ailes et autres éléments de carrosserie sont désormais en fibre de carbone, ce qui contribue à réduire le poids. Le design général a été évidemment conservé, dans une teinte « Champagne ». Le principe des phares escamotables est conservé, mais les phares avant à LED ont un graphisme à quatre broches, comme ceux des Porsche actuelles, et ils sont logés dans des nacelles à structure ouverte. A l‘arrière, le faisceau LED continu fait également référence aux dernières voitures de Stuttgart. Sur le bouclier avant, plus massif, le design des optiques horizontaux est revu tandis que le capot comporte quelques ouvertures au-dessus du bouclier pour le refroidissement.

400 vrais chevaux

Ce restomod n'est pas une électrification mais une vraie optimisation de mécanique. La 928 de Nardone est propulsée par un V8 à aspiration naturelle amélioré avec une unité de commande de moteur moderne et capable de produire 400 chevaux, soit 50 chevaux de plus que la version GTS 5.4 litres construite entre 1992 et 1995. La transmission montée à l'arrière passe également de cinq à six vitesses et est équipée d'un différentiel à glissement limité, tandis que le châssis bénéficie de freins plus gros, d'un contrôle électronique des amortisseurs et d'une direction assistée électrique. Les jantes en gris foncé de 18 pouces (16’’ à l’origine) reprennent un design d’époque.

Intérieur minimaliste

Mais c'est à l'intérieur que se trouvent certains des plus grands changements. Le tableau de bord fait l'objet d'une refonte radicale avec une disposition plus horizontale, épurée et minimaliste, qui enveloppe presque toutes les surfaces de cuir Foglizzo ou d'Alcantara. La console centrale en métal brossé, qui abrite un système multimédia Porsche PCCM conçu pour les voitures plus anciennes, apporte des sons de qualité ainsi que la connectivité Apple CarPlay. L’instrumentation se compose d’un compte-tours bien visible, encadrée par un affichage de type analogique qui fleure bon la retrowave. Plus aucun élément en plastique n’est visible.

La présentation en grande pompe se fera au Goodwood Festival Of Speed 2022 prévu du 23 au 26 juin prochain en Angleterre. Nardone prévoit pour l'instant de construire huit exemplaires de sa 928 restomod à partir de voitures fournies par les clients, pour 480 000 € pièce, hors taxes.

Pour résumer

La société aixoise Nardone Automotive présente un superbe restomod non électrifié de la Porsche 928, une GT fabriquée entre 1978 et 1995. Le V8 est poussé à 400 chevaux et la carrosserie est en fibre de carbone. Il faudra compter 480000 euros en fournissant une 928 d'origine pour bénéficier de cette transformation.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos