par Joest Jonathan Ouaknine

Le conducteur du jour: néo-rétro

Ce petit roadster garé sur un grand boulevard Parisien attire les regards. Les badauds se demandent: "Elle est de quand?" L'unique badge sur la voiture, Marlin, n'est guère évocateur. En fait, malgré ses ailes séparées et sa roue de secours sur le coffre, elle ne date que des années 80. Bienvenue dans le monde des voitures Anglaises en kits, au look néo-rétro!

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Ce petit roadster garé sur un grand boulevard Parisien attire les regards. Les badauds se demandent: "Elle est de quand?" L'unique badge sur la voiture, Marlin, n'est guère évocateur. En fait, malgré ses ailes séparées et sa roue de secours sur le coffre, elle ne date que des années 80. Bienvenue dans le monde des voitures Anglaises en kits, au look néo-rétro!

La notion d'automobile de collection n'est pas si vieille que ça. Jusque dans les années 60, les anciennes étaient volontiers ferraillées ou customisées. Puis les premiers collectionneurs apparurent et l'on commença à sauver les voitures les plus vieilles.

Mais les anciennes n'ont pas que des avantages (tenue de route, performance, entretien...) D'où l'éclosion du look "néo-rétro" (une carrosserie d'ancienne avec des éléments mécaniques modernes), qui se poursuivit jusqu'à la fin des années 80.

En 1979, Paul Moorhouse décide de surfer sur cette vague, avec un roadster vaguement inspiré des Alfa-Romeo des années 30. C'est la Merlin Roadster, vendue en kits. Vous possédez une Triumph Herald? Vous êtes bricoleur? Vous aimez les roadster des années 30? Alors la Merlin est pour vous! Plus tard, Merlin passera de mains en mains. Le fabricant existe toujours et il propose le "Sporster" et le coupé moderne "5EXi". Par contre, les droits du roadster appartiennent actuellement à "Aquila Sports Car", qui en vend trois versions: Romero (sic!), Julietta et Mille Miglia.

Outre-manche, il existe des dizaines d'obscurs artisans comme Aquila ou Merlin. Ce qui est plus rare, c'est d'en voir une en France, à conduite à gauche. La Merlin est en aluminium et en fibre de verres. La finition laisse rêveur (cf. les "vitres" découpées dans le protège-nappe de votre grand-mère.) Le tout avec la légendaire fiabilité des composants britanniques...

Au moins, il y a le plaisir de rouler différement.

A lire également:

Le conducteur du jour: Jurassic MG

Le conducteur du jour: le Valoisien

Le conducteur du jour: biggie small

Le conducteur du jour: le bricoleur du 14 juillet

Pour résumer

Ce petit roadster garé sur un grand boulevard Parisien attire les regards. Les badauds se demandent: "Elle est de quand?" L'unique badge sur la voiture, Marlin, n'est guère évocateur. En fait, malgré ses ailes séparées et sa roue de secours sur le coffre, elle ne date que des années 80. Bienvenue dans le monde des voitures Anglaises en kits, au look néo-rétro!

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.