par Joest Jonathan Ouaknine

Le conducteur du jour: Alfa en [feux de] détresse

C'est marrant: ce matin, j'ai discuté d'Alfa GTV avec quelqu'un et lorsque je vais pour acheter mon Auto-Hebdo, sur quoi je tombe? Une Alfa GTV! Donc, demain, je vais parler avec lui de McLaren-Mercedes SLR... Trève de plaisanterie, après deux GT Veloce (ici et ici), voici une "vraie" GTV, celle conçue sur la base de l'Alfetta.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

C'est marrant: ce matin, j'ai discuté d'Alfa GTV avec quelqu'un et lorsque je vais pour acheter mon Auto-Hebdo, sur quoi je tombe? Une Alfa GTV! Donc, demain, je vais parler avec lui de McLaren-Mercedes SLR... Trève de plaisanterie, après deux GT Veloce (ici et ici), voici une "vraie" GTV, celle conçue sur la base de l'Alfetta.

Si j'ai fait de bonnes recherches, il s'agit d'une GTV 2,0l (1976-1978.) Je compte sur les Alfistes pour me signaler une erreur éventuelle et corriger ensuite. Notez qu'elle aurait besoin d'une sérieuse restauration. Ne serait-ce qu'au niveau du faisceau électrique, car elle était en warning et le clignotant arrière droit refusait tout service.

La GTV est sortie en 1974 sous le nom de "Alfetta GT", car c'était à l'origine une version 3 portes de l'Alfetta. Avec 122ch (sur les roues arrières) et 194km/h, la GTV proposait des prestations de premier ordre et sa ligne signée Ital Design a du caractère. Mais à l'époque n'est plus aux coupés: pour 75% du prix d'une Alfetta GT 1,6l, on peut avoir une Golf GTI plus discrète, aussi performante et tellement plus fiable... Les puristes ne lui pardonne pas d'avoir remplacé la GT Veloce. Quant aux néophytes, ils la confondent avec le coupé Sprint, sur base Alfasud.

Mon père avait voulu acheter une GTV. Le simple fait de s'assoir à bord d'une l'a fait fuir, car côté qualité perçue... Finalement, il a acheté une Audi Coupé.

Le décor de cet article vous semble familier? Et pour cause, c'est là que j'ai trouvé le Kenworth, la Buick Century, le Saviem "Talbot Racing Team" et le Toyota MR "Fast & Furious"!

A lire également:

Le conducteur du jour: Je Te Veux

Le(s) conducteur(s) du jour: bleue comme une orange

Pour résumer

C'est marrant: ce matin, j'ai discuté d'Alfa GTV avec quelqu'un et lorsque je vais pour acheter mon Auto-Hebdo, sur quoi je tombe? Une Alfa GTV! Donc, demain, je vais parler avec lui de McLaren-Mercedes SLR... Trève de plaisanterie, après deux GT Veloce (ici et ici), voici une "vraie" GTV, celle conçue sur la base de l'Alfetta.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.