par La rédaction

La saga de la Deuche: les années 70

La production de la 2cv qui avait sérieusement déclinée à la fin des années 60 après l'arrivée de la Dyane et de la Mehari, débute la décennie 70 en net rebond. Citroën a totalement modifié sa gamme en la scindant en deux. D'un côté se trouve la 2cv4 équipée d'un 435cm³ de 24ch et de l'autre la 2cv6 qui, avec son 602 cm3 développant 26 ch, voit sa puissance fiscale passer à 3 cv.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

L'année 1974, qui sera l'année record en terme de production avec plus de 160000 exemplaires, est marquée par l'adoption d'une nouvelle calandre en plastique (qui ne changera pas jusqu'en 1990) et de phares carrés.

L'année suivante Citroën lance une version dépouillée de la 2cv (si si c'est possible !) appelée 2cv Spéciale. Elle se distingue de la 2cv4 dont elle hérite du moteur, notamment par l'absence de troisième glace latérale.

En 1976 la 2cv Spot fait son apparition. Elle sera la première d'une longue lignée de séries limitées. C'est une 2cv4 dont la robe orange et blanche a été dessinée par Serge Gevin. Limitée à 1800 exemplaires, elle dispose d'un pare-soleil rétractable que l'on peut utiliser lorsque l'on roule décapoté et des enjoliveurs de roue chromés.

En septembre 1978, alors que la 2cv4 disparaît du catalogue, la 2cv6 voit sa puissance passer de 26 à 29 ch grâce à l'adjonction d'un carburateur double corps. Un an plus tard la 2cv Spéciale est remplacée par la 2cv6 Spéciale.

Les années 70 seront marquées par la renaissance de la Deuche avec une production de plus de 1.260.000 exemplaires, sensiblement équivalente à celle de la décennie précédente. Malgré ses trente ans d'âge, le concept de la 2cv reste plus que jamais d'actualité en cette période de choc pétrolier.

A suivre...

En complément:

La saga de la deuche: les débuts

La saga de la deuche: les années 50

La saga de la deuche: les années 60

Pour résumer

La production de la 2cv qui avait sérieusement déclinée à la fin des années 60 après l'arrivée de la Dyane et de la Mehari, débute la décennie 70 en net rebond. Citroën a totalement modifié sa gamme en la scindant en deux. D'un côté se trouve la 2cv4 équipée d'un 435cm³ de 24ch et de l'autre la 2cv6 qui, avec son 602 cm3 développant 26 ch, voit sa puissance fiscale passer à 3 cv.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.