Lancer le diaporama
F175 Giallo Modena
+11
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

La F1-75 se teinte de jaune à Monza

Ferrari marquera le coup à Monza pour les 100 ans du circuit et les 75 ans du constructeur, en se parant d'une livrée inédite introduisant des éléments jaune Modena avec le rouge traditionnel.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Double célébration

A l'occasion du centenaire du circuit de Monza, et alors que Ferrari célèbre aussi ses 75 ans cette année, la F1-75 arborera lors du grand prix d'Italie une livrée spéciale où du " Giallo Modena" viendra s'ajouter sur certaines parties de la monoplace au rouge traditionnel.

"Dès les débuts de la Scuderia à partir de 1929, lorsque le constructeur automobile a été fondé il y a 75 ans, Enzo Ferrari a choisi le jaune – qui, avec le bleu, fait partie des couleurs de l'emblème de Modène – pour le blason de la compagnie, avec le Cheval Cabré et la bande tricolore en haut", indique un communiqué de Ferrari. "Ce design très particulier commémore un événement très particulier : le 100e anniversaire du circuit de Monza." En effet, le fond jaune dans lequel se dresse le cavallino rampante fait allusion aux armoiries de la cité d'Emilie-Romagne, devenue le coeur de la "Motor Valley" italienne.

Ce jaune Modena apparaît par petites touches, au niveau des numéros des pilotes, du cerclage des écroues de roue, en liseré sur le Halo et surtout dans la partie arrière, avec une partie du capot arrière parée de jaune et du logo officiel des 75 ans de Ferrari. Enfin, le nom Ferrari apparaît en grand lettrage jaune sur l'aileron arrière, qui était normalement tout noir.

Les Ferrari jaunes du passé

Peut-être resterons-nous sur notre faim ? Ferrari aurait pu pousser le concept plus loin, quite à nous sortir une livrée "full yellow" ! Les Ferrari officielles en jaune ont été très rares. Le belge Olivier Gendebien avait piloté une Ferrari jaune lors des grands prix de Belgique 1958, sur une Dino 246 et 1961 sur une 156 "Sharknose" . Par contre, des Ferrari jaunes ont marqué l'histoire sous la bannière de l'écurie Francorchamps de Jack Swaters, l'importateur officiel du cheval cabré en Belgique, notamment en sport-prototypes dans les années 60 et 70. L'écurie espagnole Escuderia Montjuich a également fait rouler une 512M en championnat du monde des voitures de sport,avec une deuxième place aux 1000 km de Paris en 1970 puis une deuxième place au Tour de France Auto 1971.Un liseré jaune apparaissait souvent aussi sur les Ferrari conduites pa Jacky Ickx.

Dans les années 90, quelques châssis de la Ferrari 333Sp, développée en partenariat entre Ferrari et Dallara, ont été engagés en IMSA sous des couleurs jaunes. C'est au volant de l'une d'entre elles que Fabrizio Barbazza subira un terrible accident à Road Atlanta en 1995. Aujourd'hui, on peut admirer une 333Sp jaune en courses historiques, comme lors des derniers 10000 tours du Castellet.

Une autre Ferrari jaune a existé en fiction : une Ferrari F1 privée financée par "Tonton Fabri" (on se demande comment...) pour Alfredo Fabri, qui défie Vaillante, dans la révolte des rois !!)

 

Pour résumer

La livrée spéciale de Ferrari pour le grand prix d'Italie à Monza introduit des touches de jaunes, surtout sur le capot. On aurait aimé quelque chose de plus poussé, à l'image de la livrée "rétro" qui avait été utilisée au Mugello en 2020 pour le 1000e GP de la Scuderia.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos