par Nicolas Anderbegani

40 ans déjà : Lancia présentait la Delta

Au Salon de Francfort 1979, Lancia dévoile une berline compacte à hayon. La Delta est née, appelée à faire rêver plusieurs générations d’amoureux de l’automobile. C’est l’archétype stylistique de la berline des années 80, avec des lignes carrées, anguleuses et viriles.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Vers le milieu des années 70, quelques années après son rachat par FIAT en 1969, Lancia lance les études pour remplacer la Fulvia. Le projet, baptisé en interne Y5, est développé en commun avec Saab (qui sortira la 600, une Delta rebadgée). L’objectif de la marque italienne est de lancer une berline compacte 5 portes au caractère luxueux. Un segment encore peu emprunté par les constructeurs, le premium étant en général réservé aux grandes routières.

La base retenue est celle de la Fiat Ritmo, mais la Delta emprunte ses suspensions à la Beta. Un ensemble sophistiqué à cette époque avec des suspensions avant et arrière de type McPherson, amortissements hydrauliques et barres stabilisatrices. La Delta embarque des motorisations 4 cylindres en ligne plutôt sages au départ, puisant dans la banque d’organe Fiat. La Delta emprunte ainsi les mécaniques de la Ritmo mais avec un petit gain de puissance et de couple. On trouve au départ deux offres : le 1301cc de 75 chevaux (78 ensuite) et le 1.5 litre de 85 chevaux. La voiture est également dotée de l’allumage électronique.

Taillée à la serpe, mais finalement assez banale au départ, la Delta affiche quelques éléments de style qui feront école, avec des clignotants intégrés aux phares et, en guise de pare-chocs, des boucliers faits en résine de polyester renforcée de fibre de verre. A l’intérieur, quelques équipements se distinguent tels que la lunette arrière chauffante, l’essuie-glace à trois vitesses, le volant réglable et surtout des garnitures de portes et de sièges haut de gamme en Zegna.

Elue voiture de l’année en 1980 en devançant l’Opel Kadett et la Peugeot 505, la Delta connaît tout de suite un grand succès commercial, mais c’est à partir des séries 2 et 3 que la légende naîtra, avec une série de variantes sportives de plus en plus incroyables : 1600 HF Turbo de 1983 (135 chevaux), HF Turbo ie (injection électronique) de 1986 (140 chevaux) puis les mythiques S4 (1986) et HF Integrale (1987) sublimées par leur fabuleux palmarès sportif.

Sur quasiment 15 ans de carrière (1979-1993), la Delta fut produite à plus de 525.000 exemplaires.

Images : wikimedia commons

Pour résumer

Au Salon de Francfort 1979, Lancia dévoile une berline compacte à hayon. La Delta est née, appelée à faire rêver plusieurs générations d’amoureux de l’automobile. C’est l’archétype stylistique de la berline des années 80, avec des lignes carrées, anguleuses et viriles.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.