par La rédaction

20 ans déjà : Citroën CX GTi Turbo

Depuis larrêt de production de sa SM V6 Maserati, la firme aux chevrons ne proposait plus de véritable berline « haute performance » à son catalogue. Cest désormais chose faite avec la CX GTi Turbo qui vient dêtre lancée sur le marché. A la pointe de la technologie, du confort et de la vitesse au moment de sa sortie, la Citroën sétait peu à peu faite rattrapée puis dépassée par ses rivales ( Audi 200, Renault 25, Peugeot 505 Turbo, etc). Elue « voiture de lannée » en 1975, la greffe de ce moteur turbo, donne à la CX un sacré coup de jeune. Les techniciens français ont réussi le tour de force de sortir un moteur puissant (168 Cv) et très coupleux en partant du bon vieux 2500 cm3 culbuté. Il faut préciser que si elle nest pas tout à fait au niveau de ses rivales allemandes en terme de puissance pure, elle les surclasse en agrément et en couple (30 mkg à 3250 tr/mn contre 25 à 26 mkg à 4000 tr/mn pour la BMW 528 ou lAudi 200). Côté look, la CX Turbo se différencie de son homologue atmosphérique par ses jantes montées en TRX 210/55 et frappées, tout comme le capot et le montant des vitres arrières, dun discret « T » pour « Turbo ».

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Depuis larrêt de production de sa SM V6 Maserati, la firme aux chevrons ne proposait plus de véritable berline « haute performance » à son catalogue. Cest désormais chose faite avec la CX GTi Turbo qui vient dêtre lancée sur le marché. A la pointe de la technologie, du confort et de la vitesse au moment de sa sortie, la Citroën sétait peu à peu faite rattrapée puis dépassée par ses rivales ( Audi 200, Renault 25, Peugeot 505 Turbo, etc). Elue « voiture de lannée » en 1975, la greffe de ce moteur turbo, donne à la CX un sacré coup de jeune. Les techniciens français ont réussi le tour de force de sortir un moteur puissant (168 Cv) et très coupleux en partant du bon vieux 2500 cm3 culbuté. Il faut préciser que si elle nest pas tout à fait au niveau de ses rivales allemandes en terme de puissance pure, elle les surclasse en agrément et en couple (30 mkg à 3250 tr/mn contre 25 à 26 mkg à 4000 tr/mn pour la BMW 528 ou lAudi 200). Côté look, la CX Turbo se différencie de son homologue atmosphérique par ses jantes montées en TRX 210/55 et frappées, tout comme le capot et le montant des vitres arrières, dun discret « T » pour « Turbo ».

De plus, afin de conserver son cx de 0.36, mis à mal par les jantes larges, le becquet arrière a été modifié. A lintérieur on est surpris de trouver un tableau de bord à cadrans ronds. Cest une véritable révolution pour la marque. Au volant, la suspension hydropneumatique à niveau constant joue admirablement son rôle et colle la CX au bitume sur routes sinueuses. Sur autoroute, on atteint la vitesse de 220 chrono dans un confort et un silence rassurant. Seule ombre au tableau : la consommation excessive. En gardant le pied léger elle se stabilise à 14 litres aux 100 mais à grande vitesse elle dépasse rapidement les 20 litres aux 100 ce qui oblige à passer à la pompe tous les 300 Km en raison de son réservoir de 68 litres. Mais avec son prix dattaque (137900 F) très compétitif et son équipement complet de série la CX GTi Turbo reste tout de même une excellente affaire.

Caractéristiques techniques

Type moteur : 4 cylindres en ligne Cylindrée : 2500 cm3 Puissance maxi : 168 Cv DIN à 5000 tr/min Couple maxi : 30 mkg à 3250 tr/min Suralimentation : Turbo Garret T3 (pression maxi : 0,57 bar) Dimensions :
Longueur : 4660
Largeur : 1770
Hauteur : 1360
Poids : 1385 Kg

Performances : Rapport poids/puissance : 8,24 kg/cv DIN 0 à 100 Km/h :
8 1000 m DA : 2907 Vitesse maxi : 217 Km/h
Consommation : A 90 Km/h : 8 litres aux 100 Km      A 120 Km/h : 9,9 litres aux 100 Km
Cycle urbain : 14,1 litres aux 100 Km
Puissance fiscale : 12 Cv
Prix : 137900 F

Pour résumer

Depuis larrêt de production de sa SM V6 Maserati, la firme aux chevrons ne proposait plus de véritable berline « haute performance » à son catalogue. Cest désormais chose faite avec la CX GTi Turbo qui vient dêtre lancée sur le marché. A la pointe de la technologie, du confort et de la vitesse au moment de sa sortie, la Citroën sétait peu à peu faite rattrapée puis dépassée par ses rivales ( Audi 200, Renault 25, Peugeot 505 Turbo, etc). Elue « voiture de lannée » en 1975, la greffe de ce moteur turbo, donne à la CX un sacré coup de jeune. Les techniciens français ont réussi le tour de force de sortir un moteur puissant (168 Cv) et très coupleux en partant du bon vieux 2500 cm3 culbuté. Il faut préciser que si elle nest pas tout à fait au niveau de ses rivales allemandes en terme de puissance pure, elle les surclasse en agrément et en couple (30 mkg à 3250 tr/mn contre 25 à 26 mkg à 4000 tr/mn pour la BMW 528 ou lAudi 200). Côté look, la CX Turbo se différencie de son homologue atmosphérique par ses jantes montées en TRX 210/55 et frappées, tout comme le capot et le montant des vitres arrières, dun discret « T » pour « Turbo ».

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.