par La rédaction

Une pluie de pénalités s'abat sur les pilotes Toro Rosso

Le Grand Prix du Japon 2007 laissera définitivement un goût amer aux membres de l'écurie Toro Rosso. Après avoir touché du doigt un résultat exceptionnel grâce à la formidable prestation de Vettel aussi bien aux essais qu'en début de course, l'équipe a d'abord dû subir l'énorme déception de l'abandon de leur jeune pilote suite à une énorme bévue de sa part sous régime de safety car. Pour couronner le tout c'est avec la voiture-soeur de Mark Webber que Vettel s'accrochait provoquant leur double abandon. Heureusement, le team pouvait se consoler en fin de course grâce au point de la huitième place acquis in extremis par Vitantonio Liuzzi. Mais il était écrit que le petit Taureau Rouge boirait le calice jusqu'à la lie ce dimanche.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le Grand Prix du Japon 2007 laissera définitivement un goût amer aux membres de l'écurie Toro Rosso. Après avoir touché du doigt un résultat exceptionnel grâce à la formidable prestation de Vettel aussi bien aux essais qu'en début de course, l'équipe a d'abord dû subir l'énorme déception de l'abandon de leur jeune pilote suite à une énorme bévue de sa part sous régime de safety car. Pour couronner le tout c'est avec la voiture-soeur de Mark Webber que Vettel s'accrochait provoquant leur double abandon. Heureusement, le team pouvait se consoler en fin de course grâce au point de la huitième place acquis in extremis par Vitantonio Liuzzi. Mais il était écrit que le petit Taureau Rouge boirait le calice jusqu'à la lie ce dimanche.

On a tout d'abord appris quelques heures après l'arrivée que Vettel serait pénalisé de dix places sur la grille de départ du Grand Prix de Chine pour sanctionner sa manoeuvre malheureuse sur Webber. Décision plutôt logique étant donné le préjudice subit par l'Australien qui pointait à cet instant en seconde position.

Puis, un peu plus tard dans la soirée, c'est sur Vitantonio Liuzzi que s'abattait la foudre des officiels de la FIA. Ces derniers lui reprochent d'avoir dépassé Adrian Sutil sous drapeau jaune au 55e tour de la course et le sanctionnent d'une pénalité de 25 secondes à ajouter à son classement d'aujourd'hui. Du coup, le point de la huitième place revient au pilote allemand de la Spyker qui le mérite totalement tant sa course a été convaincante.

Un petit espoir subsiste tout de même pour Liuzzi puisque Toro Rosso a décidé de faire appel de cette décision... Il y a des jours comme ça...

Pour résumer

Le Grand Prix du Japon 2007 laissera définitivement un goût amer aux membres de l'écurie Toro Rosso. Après avoir touché du doigt un résultat exceptionnel grâce à la formidable prestation de Vettel aussi bien aux essais qu'en début de course, l'équipe a d'abord dû subir l'énorme déception de l'abandon de leur jeune pilote suite à une énorme bévue de sa part sous régime de safety car. Pour couronner le tout c'est avec la voiture-soeur de Mark Webber que Vettel s'accrochait provoquant leur double abandon. Heureusement, le team pouvait se consoler en fin de course grâce au point de la huitième place acquis in extremis par Vitantonio Liuzzi. Mais il était écrit que le petit Taureau Rouge boirait le calice jusqu'à la lie ce dimanche.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.