par Nicolas Anderbegani

F1 2020 : davantage de MGU-K et des tests de formats GP ?

Certains motoristes ont demandé et obtenu une augmentation de l'allocation des MGU-K pour l'an prochain, alors que le calendrier passera à 22 courses et accroîtra la pression sur la fiabilité des pièces mécaniques. Parallèlement, la F1 réfléchit sur l'évolution du format des courses.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

 Fiabilité compliquée

Un accord a été trouvé pour l'allocation d'un troisième MGU-K (récupérateur d'énergie cinétique) l'an prochain contre deux actuellement, soit un nombre d'éléments équivalent à ceux autorisés pour le V6, le turbo et le MGU-H  Les batteries et l'unité de contrôle électronique, en revanche, resteront à deux éléments maxi. Six pilotes en ont déjà dépassé la limite du quotas de MGU-K alors que nous n'en sommes qu'au 13e des 21 grand prix de l'année. Honda et surtout Renault a fait pression pour obtenir cet assouplissement, en échange du passage à 22 courses dans le calendrier 2020. Daniel Ricciardo partira d'ailleurs en fond de grille ce weekend à Spa suite à des pénalités pour changements de pièces mécaniques. Les pénalités pleuvent aussi chez Honda, avec les moteurs de Kyvat et Albon qui ont également dépassé les quotas.

Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1 Team, explique : "C'était prévu pour 2021, et nous appliquons donc ce principe qui a été accepté, même si ce n'était pas dans la réglementation pour 2020. Malgré tout, le bon sens ne prévaut pas toujours en F1, et ça a été assez difficile, en effet. Nous avons trouvé ce compromis à Budapest. Je comprends qu'il ait été un peu difficile que les gens tiennent parole , mais c'est ce qui s'est finalement passé."

nouveaux formats de GP ?

Un sujet de réflexion avancé par Liberty media est sa volonté d'expérimenter en 2020 une nouvelle programmation du format des courses. Depuis la mise en place du format de qualifications décomposé en q1, q2 et q3 en 2006, il n'y a plus eu d'évolution significative. Il ne semble pas question de toucher à la durée des grand prix mais plusieurs pistes sont évoquées, dont la mise en œuvre des grilles inversées avec une course qualificative et une course principale, comme cela se fait en F2 ? Ross Brawn estime que « En 2020, nous allons avoir une plateforme stable avec les voitures, cela ne change pas trop. L’année 2020 pourrait être une bonne opportunité d’essayer quelques variations sur une ou deux courses. »

Avec l'allongement du calendrier à 22 dates, la réduction de la durée des weekends de course fait aussi partie de la réflexion, toujours en corrélation avec la nécessaire maîtrise des coûts et la problématique du long vendredi d'essais libres, où les tribunes sont assez clairsemées et les enjeux sportifs assez faibles pour le public. Brawn a indiqué que les équipes étaient favorables à une expérimentation dans le courant de la saison 2020 sur une course, avant pourquoi pas d'entériner le changement pour la saison 2021, où une F1 nouvelle génération verra le jour.

Source : F1

Pour résumer

Certains motoristes ont demandé et obtenu une augmentation de l'allocation des MGU-K pour l'an prochain, alors que le calendrier passera à 22 courses et accroîtra la pression sur la fiabilité des pièces mécaniques. Parallèlement, la F1 réfléchit sur l'évolution du format des courses.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.