par Nicolas Anderbegani

Oscar Piastri pilotera pour McLaren en 2023

L'affaire Piastri connaît enfin son denouement et un dernier clou est enfoncé dans la crédibilité du management d'Alpine. Il faut désormais tourner la page et que l'écurie française trouve une parade.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Un scenario rocambolesque

L'affaire a tenu en haleine les fans de F1 pendant la pause estivale. Après l'annonce surprise de Fernando Alonso partant vers Aston Martin, Alpine avait dans l'urgence annoncé la titularisation de son poulain Oscar Piastri...avant que ce dernier ne réfute par un tweet cinglant l'annonce du team français. Un coup de tonnerre qui avait rapidement trouvé son explication : par l'entregent de son manager Mark Webber, Oscar Piastri, champion 2021 de Formule 2, avait signé un contrat le 4 juillet avec McLaren pour 2023.

Restait à savoir ce que Daniel Ricciardo allait devenir, et Mclaren a sorti un gros chèque pour se débarrasser de l'asutralien, afin de libérer la place. La dernier étape était la validation du contrat par le bureau de reconaissance des contrats, puisque Alpine s'estimait dans son bon droit et comptait faire valoir par voie judiciaire ses droits. Le couperet est tombé et le bureau de reconaissance des contrats est clair : seul le contrat entre Piasri et Mclaren est valable pour 2023, ce qui laisse le jeune australien libre de piloter pour l'écurie britannique l'an prochain.

McLaren s'est d'ailleurs empressé d'annoncer la nouvelle. De toute façon, quand bien même Alpine aurait eu raison, dans quelles circonstances aurait continué la relation entre Piastri et le team après l'affront de twitter ?

Tourner la page

Pour Alpine, cet épisode laissera des traces et entâche sérieusement l'image de l'équipe. Perdre coup sur coup Alonso, qui s'est senti davantage désiré par Aston Martin, et Piastri qui incarnait la relève, et dans lequel Alpine a investi des millions pour le former et financer son parcours de promotion, est quasiment inédit dans l'histoire de la Formule 1. Après les départs secs de Marcin Budkowski et Alain Prost, cette affaire pose question au niveau du management....

Alpine a froidement pris acte du résultat.

 

 

Alpine doit désormais essayer de sortir la tête haute de cette affaire. Cela passera par la piste mais aussi par le recrutement d'un nouvel équipier pour Esteban Ocon. Deux pilotes sont favoris : Mick Schumacher, dont on a appris qu'il allait sortir du giron Ferrari, et Pierre Gasly. Cela passerait par un rachat du contrat qui lie le français à Red Bull. Le montant pourrait-il être un frein à un duo tricolore qui fait fantasmer beaucoup de fans ? Suspense...

Quant à Oscar Piastri, il aura fort à faire. Il bénéficie d'un contrat pluriannuel avec McLaren mais devra se confronter d'entrée à un très fort Lando Norris. Le jeune australien arrive aussi avec ue réputation écornée, au regard des déclarations qui ont été faites par des gens comme Toto Wolff et Jenson Button. Attention au Karma...

Pour résumer

Le feuillton Piastri/Alpine/McLaren prend fin. Le bureau des contrats a validé celui que le jeune australien a signé avec l'écurie britannique au détriment de l'écurie française. Reste à Alpine à trouver une solution, et à Piastri à se préparer pour 2023, car il sera observé et jugé avec attention.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.