par La rédaction

GP F1 Indianapolis: Hamilton roi des Amériques

 Une semaine après sa première victoire au Canada, Lewis Hamilton fait le carton plein lors de la campagne nord-américaine en s'imposant à nouveau sur le circuit d'Indianapolis devant Fernando Alonso. Son avance au championnat est désormais de 10 points.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

 Une semaine après sa première victoire au Canada, Lewis Hamilton fait le carton plein lors de la campagne nord-américaine en s'imposant à nouveau sur le circuit d'Indianapolis devant Fernando Alonso. Son avance au championnat est désormais de 10 points.

Départ impeccable des deux McLaren, Hamilton et Alonso restant sur leurs positions malgré une tentative d'intimidation de l'espagnol sur son équipier. Derrière, Raïkkonen seul pilote de tête en pneus durs, se fait déborder par Heidfeld et Kovalainen.

Dès le premier virage, Ralf Schumacher, plus que jamais en sursis chez Toyota, et Coulthard s'auto-éliminent sur un léger accrochage.

Dans les premières boucles, Fisichella perd le bénéfice d'un joli départ après un tête à queue à haute vitesse. Heureusement pour l'italien, sa Renault ne reste pas bloquée dans le gravier et il peut repartir, mais en queue de peloton.

A l'avant Hamilton et Alonso prennent le large sans toutefois creuser un écart insurmontable sur Massa.

Au vingtième tour, tandis que Nick Heidfeld perd une place après un tout-droit, Hamilton et Massa s'engouffrent en même temps dans la voie des stands pour leur premier arrêt. Alonso les imite le tour suivant et laisse Kovalainen mener un Grand Prix pour la première fois de sa jeune carrière. Le bonheur du finlandais va durer six tours, jusqu'à son premier ravitaillement mais Heikki sort des stands juste derrière Heidfeld et Raïkkonen.

De retour en tête, Hamilton possède au trentième tour une avance d'une seconde sur Alonso et de six secondes sur Trulli qui ne s'est pas encore arrêté.

Alors que la mi-course se profile, Alonso est toujours dans les échappements de son co-équipier. Avec une bonne quinzaine de secondes d'avance sur Massa, le duo infernal se fraye un chemin au milieu des pilotes retardataires.

A ce petit jeu, c'est Fernando Alonso qui s'en sort le mieux puisqu'il se retrouve en position d'attaque Hamilton. Au bout de la ligne droite, les deux McLaren sont côte à côte mais Hamilton protège sa place avec autorité en restant à l'intérieur. Voici une manoeuvre que ne semble pas beaucoup apprécier l'espagnol puisqu'il vient frôler le muret du stand McLaren au tour suivant en signe de mécontentement.

En quatrième position, Kimi Raïkkonen revient comme un boulet de canon sur Massa. Au moment d'opérer leur second arrêt, les pilotes Ferrari ne sont plus séparés que par 1,7 secondes.

Après leur second ravitaillement, Hamilton et Alonso conservent leurs positions, tout comme les pilotes Ferrari mais Raïkkonen est le seul en pneus tendres.

A 17 tours de l'arrivée, Nick Heidfeld doit renoncer en raison d'un problème de sélection de vitesses ce qui permet à Kovalainen de récupérer la cinquième place. Treize boucles plus tard, c'est au tour de Nico Rosberg de renoncer sur bris moteur. Il était sixième.

Malgré quelques tentatives plutôt timides de Raïkkonen sur Massa, les quatre pilotes de tête restent sur leurs positions jusqu'au baissé du drapeau à damiers. Hamilton remporte sa seconde victoire consécutive et renforce encore son avance au championnat.

Classement:

1. Hamilton

2. Alonso

3. Massa

4. Raïkkonen

5. Kovalainen

6. Trulli

7. Webber

8. Vettel

Championnat:

1. Hamilton 58 points

2. Alonso 48

3. Massa 39

4. Raïkkonen 32

5. Heidfeld 26

6. Fisichella 13

7. Kubica 12

Pour résumer

 Une semaine après sa première victoire au Canada, Lewis Hamilton fait le carton plein lors de la campagne nord-américaine en s'imposant à nouveau sur le circuit d'Indianapolis devant Fernando Alonso. Son avance au championnat est désormais de 10 points.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.